Aller au contenu principal

Cidre 2020 : entre morosité des stocks excédentaires et sourire d’une nouvelle appellation

La nouvelle récolte de pommes à cidre promet d’être abondante mais la profession est inquiète. La crise sanitaire a considérablement freiné les ventes de cidre et beaucoup de cuves sont encore pleines. Il faut déstocker. Producteurs et cidriers lancent un appel aux maires de France pour que les collectivités locales avancent les commandes de fin d’année. C’est dans ce contexte morose que l’appellation d’origine Cidre du Perche vient de voir le jour officiellement. Une victoire qui vient récompenser 20 années de persévérance. Début d’une nouvelle aventure.

© L'Agriculteur normand

« La filière cidricole, qui rassemble 12 000 producteurs de fruits et 500 cidriers, s’inquiète de voir ses cuves encore pleines alors que la récolte dans les vergers a commencé avec dix jours d’avance et s’annonce "abondante" » indique l’Oise agricole. Selon l’interprofession (Unicid), le marché demeure « morose » depuis le confinement, avec une baisse des ventes de « plus de 6 % » sur les huit premiers mois de l’année en grande distribution - secteur qui représente 60 % du marché - par rapport à 2019, relate la revue. La consommation hors-domicile, quant à elle, a été « inexistante » sur la même période et ne reprend « que progressivement et partiellement ».

Une lettre envoyée à 6000 maires de France

Pour faire face à cette situation, les professionnels du cidre demandent aux mairies de France « d’avancer leurs commandes de fin d’année pour évacuer les excédents de stocks », poursuit l’Oise agricole. La revue précise encore que l’interprofession, les maisons cidricoles de Bretagne et Normandie, ainsi que les cidres de Loire, ont cosigné ce courrier envoyé à plus de 6000 élus, pour les inciter à « accélérer l’écoulement des excédents de stocks » et « s’approvisionner plus tôt que prévu en cidre ». S’appuyant sur le « décret du 23 juillet qui assouplit le code des marchés publics pour l’achat de denrées produites durant l’état d’urgence sanitaire et livrées d’ici le 10 décembre », le courrier demande à toutes les mairies d’avancer leurs achats de cidre « sans attendre la fin de l’année ou la période traditionnelle de la galette des rois ».

Lire l’intégralité de l’article « La filière cidricole en appelle aux maires pour retrouver son élan » dans l’Oise agricole.

 

 

La consécration de l’appellation d’origine pour le cidre du Perche                                                                                   C’est dans ce contexte de marché difficile que le cidre du Perche vient de recevoir son appellation d’origine contrôlée. La reconnaissance accordée par l’Inao (Institut national de l’origine et de la qualité) est « l’épilogue d’une vingtaine d’années de combat » commente l’Agriculteur normand. La revue rapporte les propos de Maurice Levier, président du syndicat cidricole du Perche, le mercredi 14 octobre à Mortagne-au-Perche dans l’Orne : « 2020, annus horribilis à bien des égards. Mais pour nous, c’est l’année du sacre. »

Lire « Le cidre du Perche tient son appellation d’origine » dans l’Agriculteur normand

Lire aussi dans l’Agriculteur normand « Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger »

Les plus lus

[Covid-19] Agriculteurs : attestation obligatoire à télécharger pour se déplacer sur et en dehors de l'exploitation
Pendant toute la durée du reconfinement, une attestation permanente de déplacement pour l’exploitant et les salariés est…
[Confinement] Les chasseurs demandent l’autorisation de chasser le grand gibier pour « mission de service public »
Le confinement est en vigueur depuis le 30 octobre mais peut-on chasser ou pendant cette période ? La Fédération nationale des…
Une réserve d’eau individuelle de 10 000 m3 chez un agriculteur irrigant en Limagne
Chez Mathieu Daim, agriculteur dans le Puy-de-Dôme, la construction d’une réserve d’eau de 10 000 m3 s’est achevée récemment. Une…
Confinement - une éleveuse refait le clip des « inconnus » sur sa ferme
Julie, étudiante et fille d’éleveur, aime rire et le fait savoir sur les réseaux sociaux. Depuis le confinement du mois de mars,…
Plan de relance : 1,2 milliard d’euros destiné à l'agriculture
Les agriculteurs vont être concernés par le Plan de relance du Gouvernement. Le volet « Transition agricole, alimentation et…
[VIDEO] "Ecologie de la diffamation, incantation et contre-vérités" : la coup de gueule du ministre de l'Agriculture sur les néonicotinoïdes
Le projet de loi sur la réintroduction des néonicotinoïdes de façon temporaire dans les cultures de betteraves a provoqué mardi…
Publicité