Aller au contenu principal

Une association pour promouvoir les chèvres anglo-nubiennes

L’association française de la chèvre anglo-nubienne laitière a été créée au début de ce mois de février à l’initiative de plusieurs éleveurs. Présentations.

Céline Brès est la présidente de cette nouvelle association
Céline Brès est la présidente de cette nouvelle association
© S. Cuoq

« Nous avons eu notre première chèvre anglo-nubienne dans les années 2000. Nous avions voulu nous faire plaisir, le physique nous plaisait bien. Nous nous sommes ensuite procuré un bouc. Aujourd’hui, nous en avons une vingtaine pures, mais aussi pas mal de croisées parmi les 120 chèvres du troupeau », raconte volontiers Céline Brès du gaec de BretteVielle dans la Drôme. Originaire de Grande-Bretagne, cette race est reconnaissable grâce à son nez busqué ainsi que ses longues oreilles incurvées.

Un recensement des élevages anglo-nubiens en cours

Et au-delà du physique, ce sont aussi ses qualités laitières qui sont appréciées. « L’anglo-nubienne, quand on a de vraies souches laitières, produit autant de lait - voire plus - qu’une alpine ou une saanen, avec des taux élevés. »

Voilà pourquoi Céline Brès a décidé avec d’autres éleveurs de créer courant février l’association française de la chèvre anglo-nubienne laitière (Afcal). « Cela nous trottait dans la tête depuis 5 ou 6 ans. Cette fois-ci, nous nous sommes lancés. L’idée, c’est de promouvoir cette race et ses qualités laitières », précise Céline Brès. Elle en a d’ailleurs été élue présidente.

Le conseil d’administration compte à ce jour 6 éleveurs. Lesquels sont originaires de la Drôme, mais aussi de l’Ardèche, du Var, des Alpes-Maritimes ainsi que de l’Aveyron. Une association qui aimerait voir grossir ses rangs. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle vient de lancer un recensement des élevages anglo-nubiens en France (en race pure et en croisés). Pour accéder au formulaire dédié, il suffit de se connecter à l’adresse suivante : https://tinyurl.com/recensementafcal. À l’heure où nous écrivons ces lignes, 38 éleveurs ont déjà répondu et 300 têtes pures (500 en comptabilisant les croisées) ont été recensées.

Aurélien Tournier

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Guerre en Ukraine - Prolongation de la période de demande de l'aide alimentation animale
FranceAgriMer a annoncé sur son site le report de la date de demande de prise en charge des surcoûts de l'alimentation animale. L…
Fragilisés, producteurs et transformateurs de lait de chèvre tirent la sonnette d’alarme
L’amont et l’aval de la filière caprine subissent de plein fouet les hausses des matières premières (alimentation achetée,…
Découvrez le palmarès du concours de fromages de chèvre fermiers Fromagora
108 dégustateurs ont départagé 291 échantillons de fromages de chèvre fermiers venant de toute la France pour l'édition 2022 de…
Hausses de prix significatives annoncées pour le second semestre pour le lait de chèvre
L’amont et l’aval de la filière caprine subissent de plein fouet les hausses des matières premières mais aussi des tensions sur…
Abattages mensuels de chevreaux en têtes (France métropolitaine)
Un autre modèle économique pour le chevreau
Face aux prix du chevreau naissant de la campagne 2021-2022, la Fédération nationale des éleveurs de chèvres (Fnec), la…
Un couple d’éleveurs de chèvres lauréat du prix pour l’agriculture durable en Nouvelle-Aquitaine
La fondation pour une Agriculture Durable vient de récompenser un couple d’éleveurs de chèvres en Charente pour l’amélioration de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre