Aller au contenu principal

Trois guides pour gérer l’affouragement de ses chèvres

À l’occasion de Cap’Vert, l’Institut de l’Élevage a édité trois guides synthétisant les bonnes pratiques autour des rations mélangées, de l’enrubannage et du séchage en grange. Largement illustrés de photos in situ, de schémas et de graphiques, ces trois volumes reprennent tout de A à Z sur ces trois pratiques. À destination des éleveurs qui se lancent ou qui souhaitent approfondir leurs connaissances, les guides dressent un panorama assez large des possibilités. Pour l’enrubannage, l’ouvrage d’une soixantaine de pages explique le processus de l’enrubannage, l’intérêt de cette technique de conservation et son impact dans la conduite du troupeau, donne des conseils sur la fauche et la composition du fourrage. Plusieurs témoignages d’éleveurs sont également présentés.

Avoir les connaissances pour se lancer

La ration mélangée est, elle, expliquée en détail en 80 pages afin de comprendre comment mettre en place une ration qui fonctionne pour son troupeau et l’éleveur est également aidé dans le choix du matériel et des aliments. Pour l’éleveur souhaitant installer une unité de séchage en grange, le guide d’une soixantaine de pages pose les bonnes questions afin d’être sûr de l’adéquation de cet outil avec la conduite de l’élevage. En effet, la mise en place d’un séchoir représentant un investissement important, il est nécessaire d’avoir réfléchi à tous les avantages et inconvénients et de posséder les connaissances nécessaires pour mener à bien le projet et arriver à l’utiliser au quotidien.

15 euros, à commander sur acta-editions.com
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Traiter l’extrémité des piquets pour des clôtures résistantes
Pâtre
« Pour augmenter la longévité de mes clôtures, je badigeonne les 80 premiers centimètres de mes piquets avec du goudron de pin…
Avec une conduite de troupeau essentiellement basée sur le pâturage, Pascal Moreau parvient tout de même à un niveau de production très satisfaisant. © B. Morel
1 300 litres par chèvre avec du pâturage six mois dans l’année
Installés depuis 1998, Claudine et Pascal Moreau ont fait le choix de conduire leurs chèvres au pâturage pour alléger leurs…
La traite des chèvres de Céline est très high-tech !
[ Vidéo ] Céline Dubois, éleveuse de chèvres passionnée
Céline et Sylvain sont éleveurs de chèvres dans l’Indre. Ils évoquent leurs passions autour d’un plateau de fromages régionaux.
L'ordre d'arrivée des chèvres est généralement similaire de traite en traite. © D. Hardy
Les chèvres ont des partenaires sociaux et souvent le même ordre de traite
Une étude polonaise révèle les rapports sociaux à la traite et dans le troupeau.
A défaut de présence physique, les concours et les ateliers techniques pourront être suivis à distance.
Capr’Inov décalé d’une année mais maintien d'une journée en ligne le 25 novembre
L'édition physique de Capr'Inov 2020 est reporté à 2021 mais les concours et certains débats et démonstrations seront organisés…
Réaliser un diagnostic d’ambiance est important avant de modifier une stabulation. Mais attention de ne pas tout modifier d’un coup dans un bâtiment ancien. Il faut y aller progressivement, par étapes successives. © X. Pouquet
« Se prémunir contre les pasteurelloses » (1/2)
« Parmi les maladies respiratoires rencontrées en élevage caprin, la pasteurellose est la première pathologie à considérer. Très…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre