Aller au contenu principal

Moins de lait chez les éleveurs caprins bio mais une génétique similaire

Les éleveurs bios ont moins souvent des Saanen et davantage d’Alpine, de Poitevine ou de croisés. © D. Hardy
Les éleveurs bios ont moins souvent des Saanen et davantage d’Alpine, de Poitevine ou de croisés.
© D. Hardy

La productivité par animal dans les élevages bio est en moyenne moins élevée qu’en conventionnel. C’est surtout lié à la conduite alimentaire plus autonome et économe puisque les potentiels génétiques estimés sont voisins. Conduit par l’Itab et l’Institut de l’élevage, le programme GenAB avait pu l’objectiver chez les caprins comme chez les autres ruminants. Ainsi, les chèvres bio produisent en moyenne 130 à 170 kilos de lait en moins par an selon les races et 3,6 à 5,2 g/kg de TP en moins. Par contre, le taux butyreux est plus élevé de 3,6 à 4,5 g/kg. Malgré ces différences, les index génétiques des chèvres conduites en bio et en conventionnelles sont très proches. Autre enseignement de cette étude, les éleveurs bios ont moins souvent des Saanen et davantage d’Alpines, de Poitevines ou de croisés.

Les plus lus

Griffe du séchoir à foin
« J’ai investi dans une fabrique d’aliments à la ferme et un séchage en grange pour le confort de travail et l’autonomie alimentaire du troupeau de chèvres »
Dans l’Aveyron, Étienne Espinasse a fait évoluer son système alimentaire en remplaçant l’ensilage de maïs par du foin de luzerne…
Les lactations longues en élevage caprin
Nouveau guide pratique sur les lactations longues en élevage caprin
L’Institut de l’élevage publie un guide de 64 pages pour aider les éleveurs de chèvres à maîtriser les lactations de plus de 16…
Vue extérieur de la fromagerie Soignon
Soignon étudie un gros déménagement
La fromagerie Eurial qui fabrique les fromages de chèvre Soignon pourrait quitter son site historique des Deux-Sèvres pour s’…
Chèvre alpine au pâturage au Pradel en Ardèche
Une vraie rupture pour assainir le pâturage des chèvres
Ne pas faire revenir les chèvres pendant plus de trois mois dans une prairie en été a permis d’éliminer en moyenne 90 % des…
Etirement à la salle de traite
« L’éleveur est un sportif qui s’ignore »
Le travail en élevage demande une bonne condition physique. Comme un sportif, un éleveur doit s’équiper correctement, s’…
Photo du protocole d'expérimentation.
Les chèvres reconnaissent les émotions dans la voix
Attention à s’adresser aux chèvres correctement ! Certaines amies caprines semblent pouvoir distinguer les émotions humaines…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre