Aller au contenu principal

« Je viens soutenir les éleveurs qui travaillent pour nous nourrir »

En visite sur une ferme caprine de l’Eure, Julien Denormandie a pu constater la solidarité entre les agriculteurs pendant le confinement.

Au Gaec des Sablons, au Plessis-Hébert dans l’Eure, il a fallu s’adapter lors du premier confinement. Les agriculteurs ont mis sur pied avec d’autres producteurs du département un marché fermier dans la cour de l’exploitation, pour pouvoir vendre leurs produits. L’opération a été un succès puisque ce marché improvisé ne s’est pas arrêté avec le déconfinement. Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture, était fin novembre dans la cour de cette ferme pour apporter un soutien aux producteurs locaux pendant cette crise sanitaire.

Un partenariat pour favoriser les produits locaux dans les rayons

La famille Buisson élève 120 chèvres et 100 vaches laitières. Si le lait de vache est livré à Sodiaal, le lait de chèvre est transformé sur place et tout est vendu en direct, principalement sur les marchés. Daniel Buisson, le père, installé avec sa femme Élise et ses deux enfants Sandra et David, explique au ministre : « le secret, c’est de faire un bon produit, d’être transparent avec le consommateur ». Julien Denormandie souligne que c’est important de « garder le moral ». Pour le Gaec, l’entraide entre agriculteurs est primordiale. « On travaille les uns avec les autres, on s’échange les produits », explique Daniel Buisson.

Au début du premier confinement, les grandes et moyennes surfaces sont venues les chercher, car ils manquaient de produits. Le ministre espère que cela reflète un changement d’état d’esprit et il rappelle qu’il vient de signer avec sept enseignes un partenariat pour favoriser les produits locaux dans les rayons. L’opération sera visible début 2021 sous l’appellation « plus près de vous, plus près de vos goûts ».

Des hommes et des femmes qui se lèvent tôt

Le confinement n’est pas toujours bien vécu. Si le Gaec des Sablons a su rebondir en créant un marché fermier sur son exploitation, d’autres producteurs souffrent. « Il existe des vitrines sur internet pour référencer les producteurs mais cela ne suffit pas, ce qu’il nous faut, c’est vendre », explique Jean-Marie Lenfant, responsable des circuits courts à la chambre d’agriculture. Un constat partagé par Julien Denormandie. « On vit une période difficile, mais il y a des milliers d’hommes et de femmes qui se lèvent tôt afin de permettre au peuple français d’avoir des aliments », insiste-t-il lors du point presse qui a suivi la visite. « Je suis ici pour témoigner du soutien et de la gratitude de la Nation à ces éleveurs qui travaillent pour assurer la chaîne alimentaire. Il n’y a pas que la passion, il y a aussi l’envie et la détermination à toujours savoir s’adapter, comme ici avec ce marché du samedi à la ferme. Cette exploitation fait partie des beaux exemples dont on parle trop peu ».

Les plus lus

Robot d'alimentation Lely Vector
« Robot d’alimentation, pluie de paille, génétique et cube d’aliments pour gagner en performance et en confort »
Dans la Vienne, l’élevage caprin la SCEA Du bois du Theil multiplie les investissements en misant sur la robotisation, l’…
Fromage sainte maure de touraine AOP
Les résultats du concours de fromages fermiers de chèvre Fromagora 2024
Fromagora, le concours national de fromages de chèvre fermiers, a distribué 74 médailles dont 27 médailles d’or, 31 d’argent et…
Traite des chèvres et contrôle laitier en Haute-Savoie
1 023 kg de lait par an et par chèvre au contrôle laitier en 2023
Les chèvres au contrôle laitier ont produit 1 023 kilos de lait en moyenne en 2023. L’autre tendance est l’allongement…
Trois éleveurs dans une prairie devant des moutons
« Pas satisfaits de nos ray-grass italiens, nous avons adopté les mélanges suisses »
Par rapport au ray-grass italien, le mélange de plusieurs espèces prairiales offre un meilleur rendement, une pousse plus étalée…
Chèvres en Espagne
Lait de chèvre : « Baisse de l’export espagnol et tensions sur la poudre hollandaise »
Le marché du lait de chèvre évolue avec une baisse de la production espagnole et des tensions sur l’export de poudre de lait…
Flacon de vaccin Gudair
Paratuberculose : autorisation de mise sur le marché du vaccin Gudair
Le vaccin Gudair est autorisé en France pour aider à lutter contre la paratuberculose chez les ovins et caprins.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre