Aller au contenu principal

Fromages fermiers
Innover en vente directe

Les circuits courts se renouvellent et les producteurs trouvent de nouvelles idées pour se rapprocher des attentes des consommateurs.

Les circuits courts ne se limitent pas à la vente sur les marchés ou à la ferme. Des agriculteurs innovants cherchent à adapter au mieux leur offre à la demande. Le projet Casdar « références circuits courts » chapeauté par le CERD, Trame et l’Institut de l’élevage et mené de 2010 à 2013 a établi de sérieuses références pour les exploitations en vente directe. Il a aussi listé une centaine de nouvelles façons de vendre. Pour les 2600 fromagers fermiers caprins, il y a là de bonnes idées à prendre.

En imaginant de nouvelles façons de vendre, les fermiers se rapprochent des habitudes des consommateurs en élargissant leur gamme ou en étendant les heures d’ouverture. La clientèle étant à la recherche de rencontres et d’échanges avec le monde agricole, les producteurs peuvent proposer des activités culturelles qui sensibilisent le grand public aux questions agricoles. D’autres fromagers se sont appropriés les outils internet pour communiquer sur leurs activités. Ils ont aussi considérablement élargi leur zone de chalandise en proposant de la vente à distance en ligne. La question de la logistique est alors nécessaire à prendre en compte.

 

Même pour des fromagers qui fabriquent des produits traditionnels par nature, il est possible et souhaitable de créer de nouveaux produits. Nouvelles formes, nouvelles saveurs, nouvelles recettes, les consommateurs ont besoin de nouveautés pour être attirés, surpris et séduits. La volonté des élus et des consommateurs de manger local renforce les démarches telles que l’approvisionnement des cantines. Pour répondre à ce nouveau défi, il faut atteindre un seuil d’activité suffisant pour devenir autonome et rendre pérenne cette activité. Dans cette démarche, l’approvisionnement et le « consommer » local prennent tout leur sens. Cela permet de réduire les transports mais cela nécessite en même temps une logistique de distribution gérée par un collectif de producteurs. Le 18 septembre prochain à Lyon, un séminaire tirera les conclusions du programme Casdar Réalisab pour concilier restauration et approvisionnement locaux.

 

La suite du dossier dans La chèvre n°321 p22 :

  • Répondre aux attentes de la clientèle - Les fermiers innovent en commercialisation
  • Les liens producteurs-consommateurs renforcés - Le grand public à la rencontre du monde agricole
  • Les fermiers relèvent le défi de la logistique - En Corse et en Loire Atlantique
  • Les nouvelles façons de vendre en ligne - Exemples d'e-innovations fermières
  • Les fromages du Berry sur les marchés de Paris - La Ferme de la prairie

Les plus lus

Agrial veut séduire les futurs installés en élevage caprin
Pour assurer le renouvellement des actifs de ses 600 adhérents caprins, la coopérative Agrial promeut le métier d’éleveur de…
Gwenaëlle et Julien Ravon et leurs quatre enfants, Pierre-Louis, Valentin, Eulalie et Baptistin, sont installés à Saint-Mathurin en Vendée depuis 2011 avec leurs 110 chèvres poitevines. Un projet atypique mais cohérent.
« La poitevine apporte une plus-value à nos fromages »
À Saint-Mathurin en Vendée, La Ferme du Cap’Vert limite les charges et valorise bien le lait de ses 110 chèvres poitevines,…
Marine et David Chataignon sont à la tête de la ferme du Moulin des chartreux, au cœur du parc naturel régional du Pilat.
« Le confort, véritable allié de la rentabilité de notre élevage caprin »
Chez les Chataignon, à Sainte-Croix-en-Jarez dans la Loire, l’agriculture est une affaire de famille. Depuis quelques années, l’…
Le témoignage d’Olivier Billaud a marqué l’assistance lors de la journée "éleveurcaprindemain organisée par le Brilac et l'Anicap début décembre : en reconversion, le jeune exploitant caprin avait rencontré son cédant à la journée #éleveurcaprindemain de 2017.
À Melle, la filière caprine d’aujourd’hui rencontre celle de demain
La traditionnelle journée #éleveurcaprindemain dédiée à l’installation était organisée le 2 décembre par le Brilac, l’Anicap et…
Engraissement des chevreaux à la ferme, quatre webinaires pour tout savoir
L'institut de l'élevage et ses partenaires proposent une série de webinaires abordant les étapes clefs et les résultats du projet…
Assurer ses prairies pour sécuriser l'alimentation de ses animaux est une solution à envisager avec le nouveau dispositif d'assurance récolte en vigueur depuis le 1er janvier.
« Une assurance récolte plus incitative pour les éleveurs caprins »
Rémi Dubourg, chargé d’études à Chambres d’agriculture France. Depuis le 1er janvier 2023, un nouveau cadre légal s’applique pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre