Aller au contenu principal

Jean-Yves Rousselot, président du Saperfel, vice-président d’Eilyps Groupe et président de la commission caprine d’Eliance
Fusion Saperfel-Eilyps : échange de compétences au service des éleveurs

Jean-Yves Rousselot, président du Saperfel, vice-président d’Eilyps Groupe et président de la commission caprine d’Eliance
Jean-Yves Rousselot, président du Saperfel, vice-président d’Eilyps Groupe et président de la commission caprine d’Eliance
© Saperfel

" Début juin, les assemblées générales du Saperfel et d’Eilyps ont validé notre fusion pour former Eilyps Group. Le rapprochement de nos deux structures remonte à 2017, lorsque nous cherchions un outil informatique pour le suivi et le conseil en vaches laitières. Il s’est donc d’abord fait par le côté technique. Nous avons aussi tissé des liens lorsqu’Eilyps a créé un conseil caprin en Ille-et-Vilaine, en leur apportant notre expertise et le soutien de nos équipes.

Notre volonté à nous élus était de ne pas devenir une méga-structure, éloignée de ses adhérents, sans pour autant rester isolés. Nous voulions aussi que les éleveurs restent libres dans leurs choix de services. Nous partageons cette vision avec Eilyps.

Nous formons donc maintenant une seule entité, mais conservons un établissement Saperfel dans les Deux-Sèvres. Cela va nous permettre de conserver la proximité avec nos adhérents et avec nos interlocuteurs de la filière caprine de Nouvelle-Aquitaine. Nous serons très vigilants garder un poids de l’élevage caprin important dans les décisions.

Proximité avec les adhérents

L’intérêt de cette fusion pour les éleveurs des deux départements est l'échange d’expertises. Nous allons ainsi bénéficier des compétences d’Eilyps sur des thèmes comme la méthanisation, le bâtiment, les cultures… Et inversement, le développement de l’élevage caprin en Bretagne est l’opportunité pour nous d’y apporter notre expérience.

Lors de la prochaine assemblée générale, un conseil d’administration unique sera élu, avec sept élus du Saperfel, dont deux seront au bureau, un pour les bovins lait et un pour les caprins. Le président d’Eilyps Proup est Pierrick Cotto et j’en suis le vice-président. Un nouveau directeur, Sylvain Bouyer, a été nommé, et la directrice du Saperfel, Nadine Idawski, devient directrice-adjointe."

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Alain et Léo Drochon travaillent en parfaite entente sur l'exploitation familiale.
« Produire les meilleurs fourrages pour nos chèvres »
Dans les Deux-Sèvres, Alain et Léo Drochon forment un binôme efficace sur l’exploitation familiale. Ils s’adaptent aux terres…
Christophe Lizot est lauréat 2021 du prix de la Fondation pour une Agriculture Durable de Nouvelle-Aquitaine grâce à son méteil qui améliore son autonomie alimentaire.
« J’ai remplacé toutes mes cultures de vente par du méteil »
À l’EARL des trois fermes, un couple d’éleveurs charentais améliore son autonomie alimentaire en remplaçant ses cultures de vente…
Les boucs vasectomisés permettent de détecter les chaleurs, une alternative aux tabliers, pas toujours simples à gérer au quotidien.
Tous gagnants avec le progrès génétique en filière caprine
La génétique est parfois vue comme réservée aux grands troupeaux livreurs ou résumée à la seule pratique de l’insémination.…
Les acteurs de la filière caprine vous donnent rendez-vous au Space
L’Anicap, l’interprofession nationale caprine, sera présente au Space à Rennes du 13 au 15 septembre prochains afin de promouvoir…
Temanuata Girard, vice-présidente de la région Centre-Val de Loire déléguée à l'agriculture et à l'alimentation, et Olivier Denis, président de l'AOP Pouligny Saint-Pierre ont signé le plan de filière local 2022-2026 à l'occasion des 50 ans de l'appellation.
Pour ses 50 ans, le Pouligny Saint-Pierre a mis les petits plats dans les grands
Premier fromage de chèvre à avoir obtenu une AOC en 1972, le Pouligny Saint-Pierre a réuni producteurs, affineurs,…
Isabelle Dubrion adhère depuis trois ans seulement et a déjà un accouplement programmé cet automne pour Rosée, avec à la clé peut-être un futur bouc inscrit au catalogue CapGènes.
Plus de fromages avec le même nombre de chèvres grâce au progrès génétique
En Saône-et-Loire, Isabelle et Baptiste Dubrion font progresser leur troupeau pour améliorer le rendement fromager et la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre