Aller au contenu principal

Des repères économiques pour les livreurs de lait de chèvre

La méthode des coûts de production permet de ramener les charges et les produits de l’atelier lait de chèvre aux mille litres vendus. En représentant graphiquement ce bilan, il est plus facile de comparer les élevages et les systèmes, notamment ceux des réseaux Inosys-réseau d’élevage. L’analyse des données technico-économiques de 172 livreurs de lait montre qu’il n’y a pas qu’une seule façon de faire un revenu. La rémunération de l’élevage se construit par la productivité du travail, la maîtrise des charges et le produit. Ce dossier présente des objectifs et des seuils à ne pas dépasser pour les livreurs de plaine, de montagne ou en bio.

Des repères économiques pour les livreurs de lait de chèvre © D. Hardy
Des repères économiques pour les livreurs de lait de chèvre
© D. Hardy

On décortique le revenu des livreurs de lait. Pour analyser un coût de production, il faut d’abord comprendre comment est globalement obtenu le revenu de l’atelier caprin. En effet, le revenu dégagé par un atelier caprin ne dépend pas seulement des coûts mais résulte aussi de la productivité du travail (litres de lait commercialisés par unité de main-d’œuvre), des charges engagées pour produire le lait et du produit perçu (lait, produits joints et aides). C’est le positionnement de ces composantes les unes par rapport aux autres qui détermine le niveau de rémunération.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

N’oubliez pas la fièvre Q en élevage caprin !
Le comité d’experts autour de la fièvre Q a dévoilé les résultats d’une enquête auprès des professionnels de l’élevage de bovins…
[Vidéo] « La récolte du foin de luzerne est une opération délicate »
Quel que soit l’outil utilisé, attention à la fragilité du foin de luzerne. Conseils et résultats d’essais d’Arvalis en images.
Les chèvres seraient capables de s'adapter plus rapidement à un nouvel environnement grâce à leur stratégie alimentaire. © D. Hardy
Les chèvres seraient plus intelligentes que les moutons
Des chercheurs en comportement animal ont étudié l’intelligence des petits ruminants. Les chèvres se débrouillent mieux que les…
L'éleveur avait choisi Gabard pour son roto de traite de 12 places. © B. Morel
« En panne de roto de traite juste en début de lactation »
« En 2006, je voulais une machine à traire de petite taille pour mon exploitation de 95 chèvres à Désaignes en Ardèche. Je me…
Le temps d'astreinte en élevage caprin a augmenté depuis 2001. © D. Hardy
4 h 15 chaque jour pour traire les chèvres dans le Centre-Ouest
De nouvelles références de temps de travail en élevage caprin ont été présentées lors de la Rencontre des partenaires des…
Alors qu’ils étaient proches de la normale à la sortie de l’hiver, les sols se sont globalement asséchés, sauf en montagne, et de façon plus marquée au sud des Pays de la Loire et dans les Deux-Sèvres.
Une pousse de l’herbe ralentie en avril
Le froid et la sécheresse d'avril ont donné un gros coup de frein sur la pousse de l'herbe. L'eau est revenu en mai et la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre