Aller au contenu principal

Des fromages pour installer Anaïs

EARL les Folies chevrières. Anaïs Roux a rejoint l’élevage de Christophe en créant une fromagerie. Environ 10 % du lait est transformé sur place mais le travail est conséquent.

Après avoir été salariée de l’Éducation nationale puis salariée chez un opticien, Anaïs Roux voulait travailler sur la ferme de son mari mais pas forcément pour faire du lait. Quand son mari Christophe Roux se réinstalle en 2008 avec 220 chèvres sur 40 hectares à Razac d’Eymet en Dordogne, Anaïs décide de l’accompagner dans l’aventure mais en fabriquant des fromages. Elle profite de sa période de chômage pour passer son BPREA et faire des stages dans une fromagerie fermière. Le temps d’avoir le permis de construire pour la fromagerie, Anaïs s’installe finalement en 2010. Une année hélas bien noire pour la jeune EARL les Folies chevrières : l’année où toutes les chèvres du troupeau sont abattues pour cause de tremblante. Même avec les indemnités, le coup est très rude pour ces jeunes éleveurs d’alors 31 et 33 ans. Pas question cependant d’arrêter avec les investissements à rembourser. Ils rachètent un troupeau et les premiers fromages sortent en 2011.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

[Juridique] Intrusion dans une parcelle agricole : s’interposer n’est pas la bonne réaction
Portail réussir
Les intrusions dans les parcelles agricoles ont alimenté l’actualité ces dernières années. Mais ces intrusions ne constituent pas…
Les bâtiments loués par le gaec Denis-Van Hasselaar n'étaient à l'origine pas du tout fonctionnels ni adaptés à l'élevage caprin. © S. Van Hasselaar
Une chèvrerie moderne dans un vieux bâtiment
Dans l’Indre, Philippe Denis et Séverine Van Hasselaar ont remodelé un vieux bâtiment pour en faire une chèvrerie bien équipée. …
Les absences liées au Covid-19 pourraient  perturber les contrôles laitiers et nuire à l'indexation génétique des chèvres. © D. Hardy
Les éleveurs caprins sont appelés à déclarer rapidement les mises bas pour organiser les contrôles laitiers
Capgènes et France Conseil Élevage invitent les éleveurs à faire remonter rapidement les informations de mises bas via Caplait…
Avec le pâturage des mûriers, les chèvres peuvent exprimer leur comportement naturel pour la cueillette. © C. Boyer
L’arbre fourrager, une solution pour nourrir les chèvres face aux changements climatiques
Des expérimentations ont débuté au Pradel pour évaluer l’intérêt du pâturage des arbres par les chèvres. Les premiers résultats…
Élevages caprins (ayant déclaré un recensement) © BDNI 2020/Idele
​Les commandes d’identifiants dessinent la France caprine
En 2019, plus de 20 000 exploitations, détenant 1,1 million de reproducteurs caprins, ont déclaré leurs animaux à la base de…
Le Pradel a accueilli près de 400 personnes lors de la journée portes ouvertes du 6 octobre. © B. Morel
Pour ses 30 ans, la ferme caprine du Pradel ouvre ses portes aux scientifiques
Pour ses 30 ans, la ferme expérimentale caprine du Pradel a ouvert ses portes pour partager ses connaissances avec la filière.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre