Aller au contenu principal

Bien choisir le statut de son conjoint

Collaborateur, salarié ou associé, le conjoint doit être déclaré pour bénéficier de protections sociales. Rappel des différentes options.

Salarier son conjoint est plus couteux mais offre de meilleures prestations retraite et prévoyance. © D. Hardy/Archive
Salarier son conjoint est plus couteux mais offre de meilleures prestations retraite et prévoyance.
© D. Hardy/Archive

Que l’on soit une femme ou un homme à la tête d’une exploitation, il est important de choisir pour son conjoint le bon statut social. Depuis 2006, il est obligatoire qu’un conjoint qui participe au fonctionnement de l’exploitation ait un statut défini. Pour Daniel Causse, expert-comptable et responsable technique et déontologique chez CER-France il est « important de bien peser le pour et le contre de chaque statut et de faire en sorte que le conjoint soit couvert en fonction de son implication dans l’exploitation ». Il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver et il ne faut pas hésiter à demander l'opinion d'un professionnel. Voici cependant un récapitulatif des différents statuts.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La filière cherche en premier lieu à désengorger le marché et réduire massivement les surstocks de chevreaux.
L’engraissement de chevreaux dans l’incertitude
Les tractations se poursuivent pour que les chevreaux d’automne puissent être correctement engraissés et abattus.
Les chèvres d'Angélique sont choyées pour produire du lait qui sera transformé en fromages.
[ Vidéo ] Angélique raconte sa passion des chèvres et des fromages au lait cru
Angélique est éleveuse de chèvres et fabrique ses propres fromages au lait cru à la ferme. Elle nous invite à partager une…
Luzernes : Désialis absent du marché jusqu'à la fin septembre minimum
La dépêche
Face à une moindre production de luzerne sur les deux premières coupes, le déshydrateur est dans l’attente des résultats des deux…
La ferme de Pracoutel est une entreprise familiale au coeur de la Drôme et la fabrication des picodons est inscrit dans ses gènes. © B. Morel
Du picodon de qualité bien valorisé
Dans la Drôme, la ferme de Pracoutel produit du picodon fréquemment primé aux concours et bien valorisé auprès des consommateurs.
Il était une fois dans l'ouest, la chèvre des fossés © ASP La Chèvre des Fossés
Un ouvrage dédié à la chèvre des fossés
Il était une fois dans l’Ouest, la chèvre des fossés retrace l’histoire d’une race locale qui a bien failli disparaître. L’…
9,7 % des chèvres françaises étaient conduites en bio ou en cours de conversion fin 2019. © D. Hardy
Plus de 1 200 exploitations caprines engagées dans l’agriculture biologique
Les derniers chiffres publiés par l’Agence bio montrent, une fois de plus, la croissance insolente de la consommation et de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre