Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Carrefour cultive local et haut perché

A Villers-en-Bière, en Seine-et-Marne, un potager suspendu de 1200 m2 vient de voir le jour. Cette initiative est celle de l’enseigne Carrefour qui démarre un programme de végétalisation des toits de ses hypermarchés. D’autres créations vont suivre à travers la France, sur les sites du distributeur. A Mérignac, près de Bordeaux, un projet plein champ sur 6000 m2 sort de terre à proximité du magasin. En région parisienne, l'hypermarché de Sainte-Geneviève des Bois, le magasin Market Charonne et le siège de Carrefour à Massy ont fait appel à la start-up Agripolis pour développer des solutions de culture en aéroponie, un système ou des " supports de plantes " remplacent le sol.

Dans son élan, le distributeur a également signé la charte « Objectif 100 hectares » auprès de la Mairie de Paris, s'engageant ainsi à contribuer à ce projet, dont un tiers sera consacré à l’agriculture urbaine.

Proximité et fraîcheur

Ces sites de production installées à côté des sites de vente s’inscrivent dans la tendance que souhaite développer l’enseigne pour ses approvisionnements : le local et les circuits courts. Pour aller dans ce sens, le distributeur développe aussi des partenariats. Celui engagé en 2016 avec la Ferme bio Akuo du Gâtinais en Ile-de-France, inspirée de la permaculture, en est un exemple. Pour la distribution de ses produits alimentaires, le géant français voit beaucoup d’avantages à la culture de proximité : contribuer à la préservation de la biodiversité, réduire les émissions de CO2 et lutter contre le gaspillage alimentaire. Et pour le consommateur un argument de poids : la fraîcheur au rayon frais.

Les plus lus

[Coronavirus] Le Space n’aura pas lieu en 2020 – Le salon des productions animales annulé en raison de la crise
C’est un coup dur pour les organisateurs du salon et l’ensemble de la profession agricole : le Space, Salon international des…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
Apiculture – Un printemps 2020 favorable à l’activité des abeilles et à la production de miel
Le mois d’avril est prometteur pour la récolte de miel 2020. Les abeilles auraient-elle profité du confinement ? Si les insectes…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
Publicité