Aller au contenu principal

Cagette, bourriche ou barquette… Un autre regard sur les cageots

Peupliers et cagettes, un infini recommencement...

Il est loin le temps où les paysans du Piémont italien plantaient des peupliers à la naissance de leur fille en prévision du jour certain où elle se marierait. Un peuplier offrait un lit nuptial, une peupleraie constituait une véritable dot. Aujourd’hui, l’arbre au bois blanc est un investissement sur l’avenir plus incertain. Pour limiter les risques, les agriculteurs l’associent parfois à une culture et pratiquent ce que l’on appelle l’agroforesterie.

En 20 à 25 ans, le peuplier est à maturité, prêt pour la transformation. Mais que fait-on de son bois ?

Le syndicat national des industries de l’emballage léger en bois, le Siel, répond à cette question dans une vidéo diffusée sur YouTube depuis le 16 janvier. Deux minutes qui racontent une vie de cagette au contact des agriculteurs ou ostréiculteurs. Une vie qui se prolonge par un recyclage. Paillage des cultures, panneaux d’ameublement, bois plaquette pour le chauffage ou transformation en électricité… Rien ne se perd. Au bout de la chaîne, le CO2 sera absorbé par les nouveaux arbres replantés. Et la boucle est bouclée pour un arbre que, pourtant, les industriels « déroulent ».

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Franck Reynier dit « Non au RIP » sur Facebook : « Nous avons trop subi, on est en train de réagir »
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
Publicité