Aller au contenu principal

Brexit - Julien Denormandie dans le Calvados pour observer les nouvelles frontières de l’Union européenne

Le Brexit est une réalité depuis le 1er janvier 2021. Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, était en déplacement dans le Calvados le 5 janvier. Il y a visité une entreprise normande qui exporte vers le Royaume Uni : la laiterie coopérative Isigny Sainte-Mère. Il s’est également rendu sur le port de Ouistreham, un des ports français assurant la liaison avec le Royaume-Uni.

Julien Denormandie, sur le port de Ouistreham dans le Calvados, le 5 janvier.
© agriculture.gouv.fr

Actualité Brexit oblige, le ministre de l’Agriculture était en déplacement dans le Calvados, au port de Ouistreham, ce mardi 5 janvier. Le contrôle aux frontières est rétabli entre la France et le Royaume-Uni depuis le 1er janvier. Le ministre a pu échanger avec les agents du Service d’inspection vétérinaire et phytosanitaire (SIVP) aux frontières. Il s’est rendu également au terminal pour assister au débarquement des camions d’un ferry en provenance de Portsmouth en Angleterre. Les contrôles vont permettre de « s’assurer que les produits importés du Royaume-Uni respectent nos normes, pour la protection des consommateurs européens », a souligné le ministre.

Lire aussi « Julien Denormandie visite le poste de contrôle frontalier de Ouistreham » sur le site du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Surcoût sur les produits et pertes sur le marché britannique pour Isigny Sainte-Mère

Et côté exportations, comment est vécu le Brexit par les entreprises françaises ?

En préambule à sa visite du site portuaire, Julien Denormandie s’est rendu à la coopérative Isigny Sainte-Mère. L’Agriculteur normand relate cette visite et rapporte les propos de Daniel Delahaye, directeur de la laiterie. « Le divorce est déjà consommé depuis quelques temps », a-t-il indiqué. Les nouvelles règles de transit impliquent pour son entreprise des coûts supplémentaires (de l’ordre de 20 à 40 c côté français sur le produit) et les pertes enregistrées sur le marché britannique sont d’environ -40% depuis trois ans. Pourtant, il l’assure : « On restera ».

MinistreAgriculture

Lire l’intégralité de l’article « Brexit : entreprises et administrations normandes sont prêtes » dans l’Agriculteur normand.

Lire aussi « Accord post-Brexit : quelles conséquences pour le commerce agricole ? » dans Terra.

Lire aussi dans Réussir Lait « Brexit : qu’est-ce qui change pour l’agriculture ? »

 

Les plus lus

« Nous paysans », un documentaire pour démarrer une soirée consacrée à l’agriculture, le 23 février sur France 2
De l’agriculture en « prime time », c’est ce que va proposer France 2, le mardi 23 février. La soirée démarrera à 21 h 05 avec le…
La nouvelle école d’agriculture de Xavier Niel en 6 questions
Après la formation de développeur web avec les écoles 42, le milliardaire français, Xavier Niel, souhaite faire coup double en s’…
"E=M6 , spécial agriculture : le secret de nos aliments", le résumé de l'émission de M6
À l'écran depuis maintenant plus de 30 ans, l'émission E=M6 revenait ce lundi 1er mars avec un numéro spécial spécialement dédié…
"E=M6 , spécial agriculture : le secret de nos aliments", le documentaire inédit présenté par Mac Lesggy, le 1er mars sur M6
Après "Nous paysans" sur France 2, c’est au tour de M6 de mettre à l’honneur l’agriculture en "prime time" ce lundi 1er…
Une agricultrice fait la Une du journal l'Equipe
Jessy Trémoulière est meilleure joueuse de rugby du monde de la décennie. Un trophée qui lui vaut d’être à la Une du magazine l’…
Première édition de « La ferme préférée des Français » le 3 mars sur France 3
Le 3 mars, à 21 h 05, France 3 va diffuser « La ferme préférée des Français ». L’émission inédite va permettre de découvrir le…
Publicité