Aller au contenu principal

Concours Général Agricole
SIA 2024 : retrouvez la vidéo et le palmarès du concours de la race limousine au Salon de l'Agriculture

Ce jeudi 29 février 2024 au Salon de l’Agriculture, le grand cru de la race limousine a été exposé sur le grand ring pour le Concours Général Agricole. Quarante-six animaux étaient en lice, répartis dans sept sections. Retrouvez les champions désignés cette année, le palmarès ainsi que le replay du concours.

Le Concours Général Agricole 2024 de la race limousine s'est tenu sur le grand ring ce jeudi 29 février 2024 de 09h00 à 13h00. Quarante-six reproducteurs ont été retenus pour illustrer l'élite de la race. C'est Marc Marty, éleveur à Loubières en Ariège, qui a départagé les animaux au titre de juge unique de ce concours. Les qualités bouchères, la finesse d'os et les aptitudes fonctionnelles ont été mises à l'honneur. 

Aptitudes de bassin et qualité d'aplombs

Les prix de championnat pour cette édition ont été décernés à Riesling, appartenant au Gaec Camus Père et Fils (Haute-Vienne) et à Limande, née et élevée à l'EARL Deconchat (Haute-Vienne). Le juge a été séduit par l'homogénéité de Riesling. Quant à Limande, elle illustre bien la longévité de la race au regard de son âge et de sa qualité morphologique. Tous deux ont par ailleurs affiché une démarche presque irréprochable. 

Dans le détail, les 1ers prix de sections sont : 

  • La première section des génisses pleines de moins de 32 mois est remportée par Salamandre appartenant au Gaec Desassure (Creuse)
Salamandre, née en septembre 2021, est la plus complète de sa section, pour le juge. Elle illustre le meilleur compromis entre finesse et profondeur, et dégage une harmonie presque parfaite. ©L.Pouchard
  • La première section des mâles de plus de 19 mois et moins de 2 ans 7 mois est remportée par Srilanka au Gaec Marcailloux Nicole et Stephane (Corrèze)
Srilanka, né en novembre 2021, est désigné premier de sa section, alliant le mieux qualités bouchères et aptitudes fonctionnelles. Il est puissant, mais aussi très élégant. ©L.Pouchard
  • La deuxième section des vaches suitées de moins de 3 ans 8 mois est remportée par Rusée appartenant au Gaec Hilaire (Corrèze) 
Rusée, née en septembre 2020, illustre une vache pleine d'avenir. Elle est très complète dans sa morphologie. C'est le couple le plus homogène de ce concours, pour le juge. ©L.Pouchard
  • La section des mâles de 2 ans 7 mois à 3 ans 7 mois est remportée par Réfléchi23 provenant du Gaec Lagrafeuil-Puech (Corrèze)
Réfléchi23, né en octobre 2020, s'est distingué par son homogénéité et sa solidité d'aplombs. C'est lui qui remplit le mieux ces deux postes, selon le juge. ©L.Pouchard
  • La section des vaches suitées de 3 ans 8 mois à 4 ans 8 mois est remportée par Pétale RR au Gaec Camus Père et Fils (Haute-Vienne) 
Pétale, née en août 2019, présente beaucoup de profondeur de bassin, des ischions aux trauchantères, avec une queue bien positionnée. Elle dégage aussi beaucoup de finesse et de belles qualités de race. ©L.Pouchard
  • La dernière section de femelles, les vaches suitées de plus de 4 ans 8 mois est remportée par Limande RR à l'Earl Deconchat (Haute-Vienne) 
Limande, née en novembre 2015, forme un très joli couple avec son veau. Sa suite traduit l'aptitude de la vache à transmettre ses qualités à ses produits. Le juge a été séduit par la rusticité de son gabarit. ©L.Pouchard
  • La dernière section de mâles, les mâles de plus de 3 ans 7 mois, est remportée par Riesling du Gaec Camus Père et Fils (Haute-Vienne)
Riesling, né en mars 2020, allie qualités de viande, profondeur et finesse. Il est sublimé par ses superbes qualités de race. ©L.Pouchard
  • Le prix de synthèse mâle est remporté par Porto à la Scea Chateil (Corrèze) 
Porto, né en octobre 2019, qualifié RJ était le seul représentant pour le prix de synthèse mâle. ©L.Pouchard
  • Le prix de synthèse femelle est remporté par Papeete Z RRE à Emmanuel Zerger (Haute-Vienne)
Papeete Z, née en septembre 2019 et qualifiée RRE, a obtenu le prix de synthèse femelle. Elle illustre un potentiel génétique et une note morphologique excellents dans une section assez fournie, de neuf femelles qualifiées sur descendance en ferme. Elle a un DS à 114 et un IVMAT à 105. ©L.Pouchard

Les plus lus

Camion d'abattoir mobile du Boeuf ethique
L’abattoir mobile du Bœuf éthique vendu aux enchères à Beaune le 17 avril

Plus d’un an après la liquidation du Bœuf Ethique, premier outil d’abattage mobile en France, son matériel est mis en vente…

parage fonctionnel des pieds bovins
Boiteries : « Je me suis formé au parage fonctionnel »

Guillaume Sansoit, éleveur de charolaises dans la Nièvre, a suivi avec un de ses salariés une journée de formation sur le…

L’implantation de la cage est à raisonner pour qu’un homme seul puisse y amener ses bovins en sécurité.
Boiteries : choisir une cage de parage adaptée aux vaches allaitantes

La cage de parage devient un équipement incontournable pour les exploitations touchées par la dermatite digitale. Veillez à…

Les prix d'honneur ont été difficiles à départager au concours de Varennes-sur-Allier (Allier), tenu les 15, 16 et 17 mars en race charolaise. « Une série d'une vingtaine de génisses, aux conformation et qualité de viande hors-normes, s'est particulièrement démarquée. Le lot était très homogène, avec des volumes de carcasse qui dépassaient les 650 kg », rapporte Olivier Chaveroche, responsable au concours.
Bovins de boucherie : les concours de Pâques enregistrent de belles ventes

Après une édition 2023 en demi-teinte, les organisateurs des traditionnels concours de Pâques tirent un bilan plutôt positif…

Légende
« Je conduis mes vaches gasconnes des Pyrénées à 100 % en IA et en système plein air »

Dans le piémont de la montagne Noire, Myriam Collignon élève une centaine de gasconnes des Pyrénées conduites en plein air et…

jeunes bovins charolais boiteries morbihan bretagne
Boiteries : « Nous avons dû jouer sur plusieurs fronts pour lutter contre panaris, Mortellaro et fourbure »

Gwendal Marchand a résolu une bonne partie des problèmes de boiteries sur son exploitation grâce à un audit approfondi avec…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande