Aller au contenu principal

Vente 100 % en ligne pour les Limousines de la 1ère série de la campagne 2020-2021 de la station de Lanaud

La première vente aux enchères de la campagne 2020/2021 de la station nationale de qualification de Lanaud se déroulera 100% sur internet via un site d’enchères en ligne dédié, le mercredi 18 novembre pour les « Espoirs » et le jeudi 19 novembre pour les « RJ ».

Confinement oblige, la vente aux enchères de la première série de la campagne 2020/2021 de Lanaud ne pourra avoir lieu comme habituellement mais sous un format 100 % numérique.
© ©France Limousin Sélection

Dans le contexte de la crise de la Covid-19 et de ce second confinement, la race Limousine a décidé d’organiser une nouvelle fois une vente aux enchères entièrement en ligne. Disponible sur tous les supports numérique (ordinateurs, tablettes et smartphones), ce dispositif permettra aux acheteurs français comme internationaux d’enchérie à distance pour chaque reproducteur, avec un ordre de passage et dans un temps imparti, pour une vente dématérialisée qui se déroulera exactement comme les ventes habituelles proposées dans le ring. La 1ère vente aux enchères de la campagne 2020-2021 se déroulera le mercredi 18 novembre pour les « Espoirs » et le jeudi 19 novembre pour les « RJ ».

 

154 jeunes taureaux seront proposés à la vente

Dans cette première série quasiment la moitié des veaux ont obtenu la qualification « RJ ». « Ce sont 154 jeunes taureaux qui seront proposés à la vente (70 RJ, 80 Espoirs et 4 Non Qualifiés) et proviennent de 121 élevages issus de 36 départements. Avec 22 jeunes taureaux les éleveurs haut-viennois sont les plus représentés devant les aveyronnais et les corréziens (18 animaux chacun). Cette série est composée dans sa très grande majorité d’animaux de type mixte avec, toutefois, quelques-uns plus précoces et d’autres plus tardifs, comme à l’accoutumée, un large choix de lignées étant ainsi proposé », apprend-on dans un communiqué de presse de la station de Lanaud.

Un tiers des jeunes taureaux proposés à la vente disposent du label génomique qui distingue ceux ayant les meilleures prédispositions génomiques sur leurs qualités maternelles par rapport à la population Limousine de référence : 8 jeunes taureaux ont été labellisés « Facilité de Naissance » et « Aptitude au vêlage », 20 l’ont été en « Facilité de Naissance » et 24 sur « Aptitude au vêlage ». A noter également, 7 jeunes taureaux génétiquement « sans cornes » ont été qualifiés et seront proposés à la vente.

 

Une information génomique sur les qualités maternelles des jeunes taureaux

Par ailleurs, les scores génomiques des jeunes taureaux seront disponibles pour tous les acheteurs. « Sur la base de ces scores, et pour faciliter leur utilisation, les jeunes reproducteurs les plus remarquables pour leur profil facilité de naissance/aptitude au vêlage ont été mis en évidence. Ils sont identifiés sur le catalogue par l’estampille « Vêlage + », complétée par l’aptitude dominante de l’animal. Au total, 52 jeunes taureaux ont ainsi été labellisés. »

Les nouveaux index génomiques IBOVAL, plus précis pour les jeunes animaux n’ayant pas encore de descendance, sont désormais présents dans le catalogue, pour chaque jeune taureau proposé à la vente.

 

Pour en savoir plus :

- Le catalogue avec les indicateurs techniques, photos et commentaires est disponible sur simple demande auprès d’Interlim génétique servies (tél. 05 55 06 46 46). Il est également consultable sur le site internet de la limousine ou via la page Facebook Interlim génétique Service.

- A la disposition des éleveurs également, un catalogue technique consultable en ligne sur le site de la race, ainsi que les technico-commerciaux de l’Union de coopératives Génétiques Service (tél. 05 55 06 46 46 ou interlim@limousine.org).

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Philippe Bosc. "L'association ray- grass hybride + trèfle violet est comme toutes les prairies et céréales mise en place en semis direct sans aucun travail du sol et ceci depuis 26 ans." © F. d'Alteroche
"Je sème mes prairies sous le couvert d'un méteil"
Des fourrages de qualité sont déterminants pour favoriser la fertilité et avoir des vêlages les plus groupés possible. Philippe…
pâturage vaches allaitantes sécheresse
Semae : dix voies d’adaptation des systèmes fourragers au changement climatique

Dans un communiqué du 15 avril, Semae -…

Bernard Ducros. « Nous sommes à l’optimum pour la valorisation des bêtes. Notre prochain challenge va être de réduire les charges. » © B. Griffoul
Du veau d’Aveyron en autonomie complète
Dans le Tarn, Bernard Ducros élève seul 100 vaches en système veau d’Aveyron et du Ségala et produit la totalité de l’…
Des fiches pour réussir son bâtiment logettes en vaches allaitantes
Communes dans les élevages laitiers, les stabulations à logettes sont nettement moins fréquentes dans les systèmes allaitants. L’…
Quentin Dupuis. « On renouvelle nos prairies au fur et à mesure, en intégrant des légumineuses. Les trèfles violets et blancs correspondent bien à notre exploitation. » Tous les lots sont conduits en pâturage tournant. © C. Delisle
[Légumineuses] "De la protéine dans 60 % des prairies temporaires"
Chez Didier et Quentin Dupuis à Vausseroux dans les Deux-Sèvres, l’herbe est une culture aussi importante que les céréales. Pour…
Le marché du jeune bovin en Europe devient plus fluide
Les prévisions de production pour 2021 sont à la baisse chez tous nos partenaires européens sur le marché du jeune bovin. Et la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande