Aller au contenu principal

En Vendée
Une station d’évaluation pour veaux charolais nés du 1er août au 15 octobre

Sur le site de la ferme expérimentale des Etablières, a été créée cette année une station d’évaluation de jeunes reproducteurs charolais. Elle présente la particularité de sélectionner des veaux parmi ceux nés entre le 1er août et le 15 octobre.

Les 42 veaux sont répartis dans sept parcs en plein air et nourris à base de fourrages grossiers.
Les 42 veaux sont répartis dans sept parcs en plein air et nourris à base de fourrages grossiers.
© S. Bourgeois

Aucune des dix autres stations et unités de sélection charolaise de l’hexagone n’évaluait jusqu’à présent des veaux issus des vêlages de fin d’été et d’automne. Les responsables de la ferme des Etablières ont estimé que la Vendée, deuxième berceau de race, se devait d’évaluer des veaux nés sur cette importante période de naissance dans le grand ouest.


Charolais Diffusion dispose donc avec les Etablières d’un site d’évaluation complémentaire à celui des Sicaudières à Bressuire dans les Deux-Sèvres (une bande de 42 veaux nés en hiver et vendus au printemps).


Vente le 28 septembre aux Etablières

Quarante deux veaux provenant de 33 élevages sont rentrés le 25 avril. Ils sont originaires de Vendée et Deux-Sèvres avec aussi un veau de Maine-et-Loire, un veau d’Indre-et-Loire, un veau de la Vienne, et un veau de Loire atlantique. Les inspecteurs du Herd-Book ont également sélectionné un veau des Pyrénées et un veau d’Eure-et-Loire.


Les éleveurs restent propriétaires des veaux et paient une pension de 650 euros par animal au total. La station des Etablières a aussi deux autres particularités : les animaux sont conduits en plein air et ils sont nourris à base de fourrages grossiers (ensilage de maïs, d’herbe, paille, soja, triticale, minéraux). « Nous avons recherché le coût minimum d’investissement et de fonctionnement. » Trente-cinq à quarante veaux seront mis en vente le 28 septembre.

Les plus lus

Camion d'abattoir mobile du Boeuf ethique
L’abattoir mobile du Bœuf éthique vendu aux enchères 152 000 euros

Plus d’un an après la liquidation du Bœuf Ethique, premier outil d’abattage mobile en France, son matériel a été mis en vente…

parage fonctionnel des pieds bovins
Boiteries : « Je me suis formé au parage fonctionnel »

Guillaume Sansoit, éleveur de charolaises dans la Nièvre, a suivi avec un de ses salariés une journée de formation sur le…

L’implantation de la cage est à raisonner pour qu’un homme seul puisse y amener ses bovins en sécurité.
Boiteries : choisir une cage de parage adaptée aux vaches allaitantes

La cage de parage devient un équipement incontournable pour les exploitations touchées par la dermatite digitale. Veillez à…

Les prix d'honneur ont été difficiles à départager au concours de Varennes-sur-Allier (Allier), tenu les 15, 16 et 17 mars en race charolaise. « Une série d'une vingtaine de génisses, aux conformation et qualité de viande hors-normes, s'est particulièrement démarquée. Le lot était très homogène, avec des volumes de carcasse qui dépassaient les 650 kg », rapporte Olivier Chaveroche, responsable au concours.
Bovins de boucherie : les concours de Pâques enregistrent de belles ventes

Après une édition 2023 en demi-teinte, les organisateurs des traditionnels concours de Pâques tirent un bilan plutôt positif…

jeunes bovins charolais boiteries morbihan bretagne
Boiteries : « Nous avons dû jouer sur plusieurs fronts pour lutter contre panaris, Mortellaro et fourbure »

Gwendal Marchand a résolu une bonne partie des problèmes de boiteries sur son exploitation grâce à un audit approfondi avec…

Assurance prairies : l’indice Airbus doit encore convaincre

Les interrogations sur la fiabilité de l’indice satellitaire d’Airbus qui mesure la pousse de l’herbe freinent le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande