Aller au contenu principal

Filière Boeufs de Charolles
Une progression rapide des effectifs


En 2006, la filière boeuf de Charolles a agréé 490 animaux selon les critères de la future AOC. Cette année, ce sont quelque 650 animaux qui devraient prendre le chemin des abattoirs. La progression est donc rapide. Ce sont principalement des génisses d´un peu plus de 30 mois et des vaches jeunes affichant des poids moyens carcasse de 430 kg. Les éleveurs sont payés selon une grille de prix revue tous les six mois. Par rapport aux cotations, la plus-value est plus ou moins élevée selon la saison : plus forte en hiver (environ 20 centimes d´euro par kilo) que l´été (10 à 15 centimes). Aujourd´hui, 110 producteurs fournissent des animaux. Pour l´instant, ils sont commercialisés auprès d´une vingtaine de boucheries traditionnelles et de rayons traditionnels de moyennes surfaces. L´association réfléchit à une nouvelle stratégie commerciale face à la baisse des effectifs de bouchers et à ses objectifs ambitieux de développement : elle s´est fixée d´arriver rapidement à 5000 animaux. Les grandes surfaces sont « très attentistes » tant que le signe officiel n´est pas acquis. Mais, des marchés s´ouvrent dans la restauration.

Les plus lus

Camion d'abattoir mobile du Boeuf ethique
L’abattoir mobile du Bœuf éthique vendu aux enchères à Beaune le 17 avril

Plus d’un an après la liquidation du Bœuf Ethique, premier outil d’abattage mobile en France, son matériel est mis en vente…

parage fonctionnel des pieds bovins
Boiteries : « Je me suis formé au parage fonctionnel »

Guillaume Sansoit, éleveur de charolaises dans la Nièvre, a suivi avec un de ses salariés une journée de formation sur le…

L’implantation de la cage est à raisonner pour qu’un homme seul puisse y amener ses bovins en sécurité.
Boiteries : choisir une cage de parage adaptée aux vaches allaitantes

La cage de parage devient un équipement incontournable pour les exploitations touchées par la dermatite digitale. Veillez à…

Les prix d'honneur ont été difficiles à départager au concours de Varennes-sur-Allier (Allier), tenu les 15, 16 et 17 mars en race charolaise. « Une série d'une vingtaine de génisses, aux conformation et qualité de viande hors-normes, s'est particulièrement démarquée. Le lot était très homogène, avec des volumes de carcasse qui dépassaient les 650 kg », rapporte Olivier Chaveroche, responsable au concours.
Bovins de boucherie : les concours de Pâques enregistrent de belles ventes

Après une édition 2023 en demi-teinte, les organisateurs des traditionnels concours de Pâques tirent un bilan plutôt positif…

Légende
« Je conduis mes vaches gasconnes des Pyrénées à 100 % en IA et en système plein air »

Dans le piémont de la montagne Noire, Myriam Collignon élève une centaine de gasconnes des Pyrénées conduites en plein air et…

jeunes bovins charolais boiteries morbihan bretagne
Boiteries : « Nous avons dû jouer sur plusieurs fronts pour lutter contre panaris, Mortellaro et fourbure »

Gwendal Marchand a résolu une bonne partie des problèmes de boiteries sur son exploitation grâce à un audit approfondi avec…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande