Aller au contenu principal

Union européenne
Une filière roumaine encore précaire


La filière viande bovine roumaine semble dans de moins bonnes perspectives que celle de la production de lait. « Elle demeure une filière de « cueillette », explique l´Institut de l´élevage. On ne compte en Roumanie que 13 000 fermes qui ont plus de cinq vaches, n´élevant que 12 % du cheptel total. Seulement 14 % des abattages sont contrôlés. Les vaches sont pratiquement toutes laitières. Le gouvernement a mis en place un plan d´aide assez incitatif à la conversion en troupeau allaitant, pour anticiper le fait que début 2010, la production de lait devra respecter les normes sanitaires de l´UE. « Les responsables pensent qu´il n´est pas utopique de convertir, avec un marché du maigre porteur, une partie du cheptel Simmental. » Ils entendent aussi encourager le croisement dans les élevages laitiers. Les exportations vers l´Europe de l´Ouest de maigre et de viande en serait le moteur et il est fort probable qu´elles augmentent selon l´Institut de l´élevage. Elles sont le fait de quelques engraisseurs à capitaux notamment italiens, grecs ou albanais, qui ont repris d´anciens kolkhozes pour faire de l´allottement de petits veaux, du sevrage et parfois de l´engraissement de jeunes bovins.
En Roumanie, les surfaces en herbe représentent le tiers de la SAU. ©S. Leitenberger

Par contre, la consommation intérieure de viande bovine est très faible. Le boeuf est d´abord utilisé pour des préparations (saucisses.) où le porc devrait prendre davantage d´importance. Les importations de viande bovine ont beaucoup augmenté depuis trois ans, essentiellement du fait du Brésil avec à la fois des aloyaux et des produits pour préparations.


Quelques chiffres de 2006
Exports en vif : 22 600 téc
Abattages : 190 000 téc
Imports : 53 700 téc




D´après le Dossier Economie de l´Institut de l´élevage de mai 2007.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Fortement contesté lors de leur édification durant l'hiver 2015, les deux stabulations de 180 m de long avaient été vandalisées avec des tags injurieux puis partiellement incendiées en décembre 2016.
Le centre d’engraissement de Saint Martial le Vieux repris par la société T’RHEA
Le centre d’engraissement collectif de Saint Martial le Vieux situé sur le plateau de Millevaches dans la Creuse a été repris par…
Un foin de faible valeur à volonté est-il idéal pour des vaches allaitantes gestantes ?
Peut-on tolérer un déficit protéique important, susceptible de perturber le fonctionnement du rumen, sur la fin de gestation des…
La Loi de santé animale modifie la prophylaxie IBR
Dès cet automne, la prophylaxie IBR s’allège pour les élevages qualifiés, mais accroit sa pression sur ceux qui ne sont entrés…
Les vaches fraîches vêlées sont plus faciles à traire juste après la mise bas lorsque leur principale préoccupation est de s’occuper des veaux nouveau-nés.
« Je drenche les veaux avec le colostrum juste après vêlage »
Sébastien Labrune est convaincu de l’intérêt d’une bonne gestion du colostrum. Le suivi colostral au niveau du troupeau va lui…
[Prospective] Un net recul du cheptel allaitant se profile à l’horizon 2030
Une étude prospective réalisée par l’Institut de l’élevage fait état d’un recul proche de 600 000 têtes pour le nombre de vaches…
Niveau record pour l'Ipampa viande bovine en septembre 2021
L'Ipampa viande bovine est l'indice des prix d'achat des moyens de production pour les producteurs de viande bovine. Il permet de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande