Aller au contenu principal

Une entérotoxémie

Une entérite hémorragique jéjunale signée par les clostridies
© J-M Nicol

Il aurait fait merveille en engraissement ce veau de cinq mois aux formes rebondies lâché avec sa mère depuis une quinzaine de jours dans les pâtures autour de l’exploitation. C’est vrai qu’il aurait fait merveille mais il gisait sur la plateforme d’équarrissage quand je suis passé devant lui pour aller lever le pied d’une boiteuse. Je n’étais donc pas venu pour élucider les causes de sa mort mais je n’ai pas pu m’empêcher… De quoi peut bien mourir un joli veau au printemps lorsque la météo est capricieuse, que les nuits sont fraîches et arrosées et que le lait de sa mère change de composition sous l’effet de l’herbe nouvelle ? De la même chose qu’un veau qui a passé les cinq premiers mois de sa vie dans une stabulation, qui est stressé de gambader dans la pâture et qui n’y trouve pas d’abri pour se mettre au sec.

De l’entérotoxémie mais pas que…

Pour mourir aussi rapidement, il aurait pu aussi être victime d’une maladie respiratoire bactérienne, comme Mannheimia sait le faire grâce à ses toxines qui sonnent les veaux et qui les tuent parfois très rapidement. Avec sa musculature d’athlète, ce veau était prédisposé à la myopathie nutritionnelle qui aurait pu le tuer très rapidement en s’attaquant à son muscle cardiaque. Une hémorragie digestive massive aurait pu l’emporter avec une caillette parsemée d’ulcères, et si un de ces ulcères avait perforé sa paroi, il ne coupait pas à la péritonite massive. Et je passe sous silence quelques causes de mort moins rapide et quelques causes accidentelles difficiles à éviter. Toujours est-il que les fesses du cadavre ne présentaient pas de marques de coccidiose ni de diarrhée, que son mufle était sec, sa muqueuse oculaire comme toujours assez rouge et qu’il n’y avait aucune autre indication sur le cadavre. Comme il est aussi rapide de l’ouvrir et de le refermer que de faire des suppositions sans fondement, nous avons pu contrôler de visu la signature des clostridies et regretter du même coup l’imprudence de ne pas l’avoir vacciné.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Lorsqu’elle est en position haute, la partie inférieure de la barrière se situe à 5 mètres du sol et n’est donc pas pénalisante pour rentrer dans la stabulation avec du gros matériel et en particulier pour curer le fumier. © F. d'Alteroche
Une stabulation aux nombreuses astuces
Au Gaec de l’Armançon en Côte-d’Or, la principale stabulation héberge 128 vaches suitées. Elle intègre différents équipements mis…
Les jeunes bovins au plus bas alors qu’ils devraient être au plus haut
Alors qu’ils devraient être au plus haut à cette période de l’année, les prix des taurillons finis sont au plus bas. Peu prisée…
La vente directe représente le  débouché pour en moyenne une vache par mois, parmi celles âgées de huit ans maximum. L'éleveur vend également en direct à peu près six veaux par an. © S. Bourgeois
Différents régimes pour l'engraissement des vaches de race Blonde d'Aquitaine
Des séries d’essais ont été menées dans le cadre du projet Défiblonde entre 2016 et 2020 pour affiner les connaissances sur les…
Franck Baechler. "Le bétail aide à redynamiser les flux de carbone." © S. Bourgeois
Franck Baechler : être autonome et construire mon sol
Installé depuis trois ans en agriculture de conservation des sols dans le Loir-et-Cher, Franck Baechler a introduit dans son…
Jérôme Mélard, éleveur à Puttigny en Moselle, diversifie les débouchés de son atelier d'engraissement avec des génisses Prim'herbe.  © Cloe
Des babynettes avec au moins 35 % d’herbe pour la filière Prim’herbe
L’union de coopératives Cloé démarre un partenariat avec le groupe Carrefour. La filière Prim’herbe vise à approvisionner le…
Le nombre de petits cheptels ne cesse de diminuer mais la progression des unités de grande dimension tend à se stabiliser.
Fortes évolutions démographiques à prévoir pour les systèmes allaitants
À la demande d’Interbev et de la Confédération nationale de l’élevage, l’Institut de l’élevage a analysé la décapitalisation…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande