Aller au contenu principal
Font Size

Une entérotoxémie

Une entérite hémorragique jéjunale signée par les clostridies
© J-M Nicol

Il aurait fait merveille en engraissement ce veau de cinq mois aux formes rebondies lâché avec sa mère depuis une quinzaine de jours dans les pâtures autour de l’exploitation. C’est vrai qu’il aurait fait merveille mais il gisait sur la plateforme d’équarrissage quand je suis passé devant lui pour aller lever le pied d’une boiteuse. Je n’étais donc pas venu pour élucider les causes de sa mort mais je n’ai pas pu m’empêcher… De quoi peut bien mourir un joli veau au printemps lorsque la météo est capricieuse, que les nuits sont fraîches et arrosées et que le lait de sa mère change de composition sous l’effet de l’herbe nouvelle ? De la même chose qu’un veau qui a passé les cinq premiers mois de sa vie dans une stabulation, qui est stressé de gambader dans la pâture et qui n’y trouve pas d’abri pour se mettre au sec.

De l’entérotoxémie mais pas que…

Pour mourir aussi rapidement, il aurait pu aussi être victime d’une maladie respiratoire bactérienne, comme Mannheimia sait le faire grâce à ses toxines qui sonnent les veaux et qui les tuent parfois très rapidement. Avec sa musculature d’athlète, ce veau était prédisposé à la myopathie nutritionnelle qui aurait pu le tuer très rapidement en s’attaquant à son muscle cardiaque. Une hémorragie digestive massive aurait pu l’emporter avec une caillette parsemée d’ulcères, et si un de ces ulcères avait perforé sa paroi, il ne coupait pas à la péritonite massive. Et je passe sous silence quelques causes de mort moins rapide et quelques causes accidentelles difficiles à éviter. Toujours est-il que les fesses du cadavre ne présentaient pas de marques de coccidiose ni de diarrhée, que son mufle était sec, sa muqueuse oculaire comme toujours assez rouge et qu’il n’y avait aucune autre indication sur le cadavre. Comme il est aussi rapide de l’ouvrir et de le refermer que de faire des suppositions sans fondement, nous avons pu contrôler de visu la signature des clostridies et regretter du même coup l’imprudence de ne pas l’avoir vacciné.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les systèmes les plus rémunérateurs ont joué systématiquement sur une part suffisante de céréales autoconsommées (>50 % des concentrés consommés de l’atelier), sur une bonne gestion du poste mécanisation, une productivité des UGB correcte et une productivité de la main-d’œuvre satisfaisante. © C. Delisle
Systèmes d'élevage bovins viande, quelle rentabilité ?
Un traitement statistique des coûts de production, collectés sur trois ans dans les Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, a permis…
jeunes bovins ration pommes de terre
Des pommes de terre à saisir pour nourrir le troupeau allaitant
Des disponibilités importantes de tubercules se présentent cette année pour l'alimentation animale. Daniel Platel de la chambre d…
Cinq alternatives à la paille pour la litière des bovins viande
Les disponibilités en paille s'annoncent moins importantes et plus précoces pour la campagne 2020. Différentes possibilités…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement « caniculo-compatible »
Pour conforter une installation, le Gaec Civade dans le Cher a investi dans un bâtiment d’engraissement. Entièrement réalisé en…
« Les vaches boivent beaucoup plus naturellement dans les bacs collectifs de la nouvelle stabulation », observe l’éleveur. © R. Corneloup
Rémy Corneloup : "des abreuvoirs collectifs et un compteur d'eau"
Rémy Corneloup, éleveur à Curbigny en Saône-et-Loire, a opté pour un système d’abreuvement collectif, afin d’offrir une eau en…
Le concours national Charolais adultes reporté, le concours des veaux aménagé
Le conseil d’administration du Herd Book Charolais réuni le 25 juin a décidé de reporter le concours national des adultes à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande