Aller au contenu principal

Une enchère record à 15 400 € pour un futur reproducteur Charolais prometteur

Une vente aux enchères conjointement organisée par Charolais Expansion et le herd book charolais à l’occasion du dernier concours national a permis à 28 des 30 veaux de l’année de changer de propriétaires. Deux d’entre eux passent le cap des 10 000 €.  

La vente était co-animée par la Sicafome (Marché au cadran de Moulins Engilbert dans la Nièvre) et le HBC avec la possibilité pour les acheteurs de miser en ligne depuis chez eux.
© HBC

Un esprit de renouveau. Tels sont les mots employés par Sébastien Cluzel, Président du Herd book Charolais pour donner l’état d’esprit de la dernière vente aux enchères de mâles de l’année conjointement organisée par Charolais Expansion et le herd book dans le ring de l'Agropole du Marault à l’occasion du dernier concours national de Magny-Cours, dans la Nièvre qui a eu lieu les 9 et 10 septembre dernier. Les trente veaux retenus avaient été sélectionnés en deux étapes avec tout d’abord une présélection en ferme opérée par les experts raciaux HBC dans les élevages des adhérents de la France entière. Puis dans un second temps, un nouveau tri des veaux présélectionnés par le comité de sélection final composé d‘éleveurs et d’un technicien du herd-book pour ne retenir que les 30 veaux les plus prometteurs avec dans les semaines précédant la vente la mise en avant de nombreuses informations accompagnée d’une vidéo de chaque animal sur le site de Charolais Expansion en relayant aussi le plus largement possible ces informations sur les réseaux sociaux.

Meilleure enchère à 15 400 €

La stratégie retenue était manifestement la bonne avec plus de 1000 visiteurs dont 70 participants en présentiel et en ligne, issus de France mais aussi d’Allemagne, de Hollande, du Portugal, d’Irlande, du Luxembourg ou encore de Sardaigne. Au final, sur les 30 animaux présentés à la vente à une mise à prix de 3 000 €, 28 veaux ont été vendus (dont 2 à l’amiable). Le prix moyen est de 4 981 €. La meilleure enchère est de 15 400 pour Samouraï du Gaec Saint Roch en Côte d’Or adjugé à l’Earl Batho dans la Nièvre. La seconde meilleure vente concerne un veau né au Gaec Micaud dans l’Allier et adjugé 10 300 € à l’Association Charolais Sud Est. Six animaux poursuivront leur carrière dans d’autres pays de l’Union Européenne (Portugal, Allemagne, Italie, Irlande).

Lire aussi

Le marché des bovins reproducteurs s’adapte aux nouvelles technologies

Le marché des reproducteurs à l’heure du coronavirus

Vente 100 % en ligne pour les limousins de la 1ere série de la campagne 2020/2021 de Lanaud 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Maïs « coupe haute » : un fourrage plus concentré à bien rationner
Alors que les ensilages de maïs sont prometteurs cette année, Arvalis fait le point sur la technique de récolte de l'ensilage de…
Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine
Bruno Dufayet, Fédération nationale bovine : « Des signaux de marché au vert, les prix doivent sortir du rouge »
A quelques jours du Sommet de l’Elevage, le président de la Fédération nationale bovine estime que toutes les planètes sont…
Profiter d’une conjoncture plus favorable à la viande bovine pour bâtir un vrai projet de filière
Face à des volumes de production qui s’étiolent et à une pyramide des âges des éleveurs devenue préoccupante, les participants au…
Plusieurs paramètres entrent en jeu pour analyser la différence de rentabilité des systèmes, à commencer par le coût de production.
Les systèmes d’avenir existent déjà en élevages bovins viande !
Après avoir mis en avant les facteurs de variabilité de la rentabilité des exploitations bovins viande des Pays de la Loire et…
Génisses ayant vêlées à deux ans - archives. La stratégie « vêlages à deux ans » stricte ne concerne que 1,3 % des troupeaux allaitants.
Vêlage à deux ans : une piste d’intérêt en bovins viande
En France, le vêlage à deux ans est très peu pratiqué en élevage allaitant. Pourtant, il permet d’améliorer l’efficience des…
David Lachassagne a apprécié la rusticité et le rendement en grain et paille de l'orge hybride.
« J’ai choisi de ne récolter l’orge hybride qu’en grain et paille »
David Lachassagne, éleveur de charolais à Givarlais dans l’Allier, a testé cette année l’orge hybride sur trois hectares. Vu son…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande