Aller au contenu principal

Herd-book Limousin
Un résultat dopé par la bonne conjoncture

La bonne conjoncture a dopé le résultat financier du herd-book. L´année à venir sera marquée par la naissance de l´Organisme de sélection Limousin.


Une campagne exceptionnelle. Ces deux mots suffisent à résumer l´activité 2005-2006 du herd-book Limousin. Dopée par la conjoncture, la race qui a le vent en poupe a vu passer tous ses voyants au vert lors du dernier exercice. Progression sensible du nombre d´inscriptions, nombre record d´animaux exportés (2393) à destination des différents pays de l´Union européenne ou de la Suisse et petite progression du nombre d´élevages adhérents sont autant d´éléments qui ont contribué à assurer un résultat financier largement positif. Conformément aux statuts d´une association loi 1901, « Notre but n´est pas de constituer un trésor de guerre sur le dos de nos adhérents », a précisé Bernard Roux, président du herd-book Limousin. Ce dernier n´a donc pas exclu la possibilité de diminuer le montant des cotisations des éleveurs adhérents, mais il a aussi souligné que le fait d´avoir une trésorerie parfaitement saine était une donnée appréciable pour mieux appréhender d´éventuels coups durs.
Il a cité en exemple le cas des élevages du grand est de la France actuellement confrontés à la fièvre catarrhale et pour lesquels une certaine souplesse pour le délai de paiement des cotisations pourra être accordée après concertation avec le secrétariat du herd-book. Les délégués venus du nord-est de la France ont pu exposer de façon concrète toutes les difficultés qu´ils traversent au quotidien depuis trois mois.
« Je comprends votre amertume et vous assure de faire entendre votre voix à chaque fois que l´occasion m´en sera donnée », a souligné Bernard Roux.
La question du gène culard (mh) a aussi été abordée. Un taureau d´insémination (dénommé Tatoumh) homozygote pour ce caractère, mais en principe uniquement destiné à la production de veaux de boucherie est depuis peu proposé. Par ailleurs, différentes analyses réalisées sur tous les taureaux disponibles à l´IA ont montré que la présence de ce gène était limitée au sein de la base de sélection. Il a cependant été choisi « de tout faire pour qu´il ne se diffuse pas de façon anarchique. » La détection systématique de la présence du gène mh sur tous les taureaux inscrits de monte naturelle n´est cependant pas à l´ordre du jour.

L´inscrit deviendra certifié
Réforme de la loi sur l´élevage oblige, de petites modifications vont être apportées dans le fonctionnement du herd-book. Mais au final, cette réforme ne semble présenter pour le herd-book Limousin qu´un ajustement de son organisation actuelle. « Les Organismes de sélection prévus par cette loi en remplacement des Upra correspondent quasiment aux contours de notre Upra d´organismes », a expliqué Bernard Roux. Quelques petites modifications - minimes - de vocabulaires devront toutefois être adoptées. On parlera par exemple désormais d´animaux certifiés et non d´animaux inscrits, qui au sens de la réglementation européenne le sont obligatoirement quand le père et la mère sont répertoriés dans le livre généalogique. L´entrée en vigueur du règlement intérieur de l´Organisme de sélection Limousin est prévu pour le premier juillet prochain.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Germain Fréville. « J’étais vraiment convaincu par les conseils que je donne. Je mets maintenant à l’épreuve ce que je préconise. J’essaie de faire des émules par l’exemple. » © S. Bourgeois
[De conseiller à éleveur] « J’avais en tête l’exploitation idéale et je l’ai trouvée »
Germain Fréville est double actif. Il travaille à mi-temps pour une association d’aide aux agriculteurs en difficulté et élève…
La cage mesure 3 m sur 3 m et 2 m de haut. Elle pèse environ 600 kg et a coûté 2800 € HT pour 40 heures de fabrication. « Le montage de la cage a été pensé pour avoir un compromis entre solidité, sécurité et légèreté », explique Fabien Vialle. Elle rentre dans le cadre de la législation routière et peut être transportée sur route (moins de 3 m 50 de large).   © E. Durand
Une cage de contention pour bovins mobile et multifonctions
Gaël Magnaval, éleveur de limousines en Corrèze, à proximité de Chamberet, a imaginé une cage mobile pour pouvoir poser ses…
Emmanuel Turpeau s'est installé en 2007. Son élevage allie génétique de très haut niveau et autonomie alimentaire.  © S. Bourgeois
[De conseiller à éleveur] "La passion de la Charolaise et le chemin vers le bio"
Emmanuel Turpeau a travaillé pour le herd-book charolais avant de s’installer. Il met désormais en application les principes…
jeunes bovins Charolais
Marché fluide pour les jeunes bovins
Sur le mois de juin 21, le rythme de prélèvement des mâles en ferme a été plus dynamique que celui des quatre années antérieures…
Le début 2021 laisse présager une embellie côté prix pour la viande bovine au second semestre. © C. Delisle
Filière viande bovine européenne : de meilleures perspectives pour fin 2021
Covid-19, Brexit, forte baisse du prix des JB et broutards… 2020 fut une année compliquée au sein du marché communautaire.…
Si les feed-lots représentent une part toujours plus importante pour la finition des bovins, 50 % des bovins sont encore exclusivement finis au pâturage. © C. Deloume
Le Brésil, une puissance exportatrice de viande bovine touchée par la pandémie
Si 2020 fut encore une année de records pour le premier exportateur mondial de viande bovine, l’année 2021 s’annonce sous de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande