Aller au contenu principal

Génétique bovine
Un premier charolais français génétiquement sans cornes

Charolais Optimal présente cette année, le premier taureau sans cornes de pure souche française agréé Aptitudes Bouchères


Aujourd´hui un nombre important d´éleveurs souhaitent travailler avec des animaux sans cornes, pour des raisons de praticité et de sécurité. Il existe aussi une demande de la part des acheteurs notamment les engraisseurs pour éviter les accidents et les marques sur la viande. A l´étranger, un bon nombre de pays ont déjà opté pour le sans cornes. Toutes ces conditions réunies ont fait que l´Ucef-Uchave s´est lancé il y a 10 ans dans un programme sans cornes. Et cette année, un premier taureau Paladin SC, issu de ce programme a reçu l´agrément Qualités Bouchères.
Paladin SC est le premier taureau français pure souche porteur du gène « sans cornes » et agréé AB. ©Charolais Optimal

Un travail sur la croissance
Depuis, les femelles fondatrices G0 en 1994, la qualité génétique n´a cessé d´augmenter grâce à l´utilisation dans un premier temps de pères cornus agréés AB. Dès le commencement, le programme a été basé sur les facilités de naissance, le muscle et la croissance. Ce qu´exprime bien Paladin avec 104 en Facilité de Naissance, 101 en Développement Musculaire au sevrage et 124 en rendement de carcasse. Ainsi Paladin SC est le premier taureau de pure souche française porteur du gène « sans cornes » ou « polled » en anglais. Hétérozygote pour ce gène, Paladin SC permet aux éleveurs désireux d´obtenir des animaux non cornus, d´introduire le gène « sans cornes » dans leur troupeau.
Le travail continue cependant encore au niveau de la croissance, critère à améliorer sur la production chez Paladin SC. Les mères dans les élevages devront être choisies en conséquence.
« On peut penser qu´à la prochaine génération, les résultats seront supérieurs, car on a utilisé des taureaux encore meilleurs au niveau des aptitudes bouchères, mais aussi des qualités maternelles. De plus, d´ici quelque temps on aura les évalutations en ferme des filles de Paladin SC, ce qui donnera une bonne idée des qualités de sa descendance », ajoute Patrick Reversé.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Prix des céréales : les raisons de la flambée des cours
Grandes Cultures
Blé, orge, maïs : les prix de l'ensemble des marchés des céréales ont connu une hausse brutale ces dernières semaines. Cette…
filet brise-vent
Plan de relance : des aides pour la biosécurité et le bien-être animal
Le volet agricole du plan de relance comprend une mesure « pacte biosécurité et bien-être animal ». Le dispositif sera piloté par…
Cette année, la campagne de vêlages se passe vraiment bien avec 85 % de vêlages sans aide, et les retours en chaleurs sont nettement plus rapides qu’auparavant. Pour certaines, c’est quinze jours après le vêlage. © S. Bourgeois
Une approche globale pour une reproduction au top
Des vaches bien préparées au vêlage retournent vite en chaleurs. C’est l’expérience qu’a faite Jean-Michel Michelot, éleveur dans…
Le plan protéines n’oublie pas l’herbe

La stratégie nationale protéines végétales, dévoilée le 1er décembre vise à réduire la…

"Un veau qui ne se lève pas se remarque rapidement ce qui permet de le prendre en charge sans délai », soulignent les éleveurs interrogés sur leur conduite de limitation des tétées. © C. Delisle
Y a-t-il un intérêt à limiter l’accès des veaux à leurs mères ?
Dans le cadre du projet Optirepro, l’Institut de l’élevage et la chambre d’agriculture des Pays de la Loire se sont penchés sur…
Laurent Poirier, naisseur engraisseur de Charolaises. « Je ne vois pas le blocage des veaux comme une contrainte mais plutôt comme l’opportunité de faire un point sur la production laitière de mes vaches. » © C. Delisle
« Mes veaux sont plus dociles et homogènes avec la limitation des tétées »
Laurent Poirier trouve de nombreux avantages à limiter les tétées à deux lâchers par jour à compter de la rentrée stabulation…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande