Aller au contenu principal

Un nouveau projet racial pour la Blanc Bleu

Troupeau de race Blanc Bleu dans le Nord.
Troupeau de race Blanc Bleu dans le Nord.
© Cyrielle Delisle

Depuis un an, l'organisme de sélection (OS) de la race Blanc Bleu a engagé une profonde réflexion afin de mieux faire valoir les atouts de la race. L'objectif est d'apporter de meilleurs services aux éleveurs, de mieux valoriser la viande et d'apporter de l'innovation. Trois conseils
d'administration élargis ont permis de formuler un nouveau projet racial.
Une qualification française des animaux, qui n'existait pas jusque-là, va être mise en place pour mieux évaluer les reproducteurs et mieux communiquer. C'est le protocole de la cotation linéaire belge qui est adopté, en partenariat technique avec l'AWE (Association wallonne de l'élevage) et avec l'Arsoe de Soual. « Il y a de très bonnes vaches en France et nous voulons nous comparer avec notre voisin belge », explique Gertrud Lenne, présidente de l'OS.


Cotation linéaire et pesée des veaux


« En même temps, nous encourageons très fortement les éleveurs à adhérer
au contrôle de croissance. Le pointage des jeunes et le pointage à 3 ans. »
Le contrôle des animaux démarrera au printemps 2014 progressivement, dans la mesure où il faut faire face à un manque de moyens humains pour couvrir la France en pointeurs agréés pour cette race particulière.
La création d'un ISU qui pourrait prendre en compte la hauteur au garrot, la note globale, le développement musculaire, le poids âge type
à 210 jours et l'Isevr est envisagé. D'autre part, l'OS va créer une formation pour les juges de concours.
« C'est une évolution, et pas une révolution. Nous voulons sortir la race de son isolement dans le monde de l'élevage, avec concertation et mobilisation », explique Gertrud Lenne.
Un travail est aussi engagé pour relancer le label rouge Belle Bleue. Le cahier des charges a été rénové en juin 2013. Il rend possible la labellisation des animaux croisés. Les veaux doivent être nourris au pis et non au seau, mais l'utilisation d'une nourrice est possible. L'ensilage est interdit 120 jours avant l'abattage. L'effort pour trouver de nouveaux bouchers est poursuivi et
le label rouge pourra être utilisé par des marques en grande distribution. « Nous allons avoir besoin d'éleveurs pour tenter l'expérience. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

 © F. d'Alteroche
Pac : les différentes options sur la table pour les éleveurs bovins viande
Les services du ministère de l’Agriculture ont présenté mi-mars aux professionnels les différentes options envisagées pour le…
Les litières sont composées de paille mais également de plaquettes forestières issues de l’entretien des nombreuses haies présentes sur le parcellaire avec le choix récent d’en laisser « monter » quelque unes pour conforter la ressource en bois sur pied et s’adapter aux évolutions du climat avec davantage d’ombre en été. © F. d'Alteroche
"Un maximum de productivité par UTH et par UGB avec mon troupeau Charolais"
Bonne productivité numérique, mortalité maîtrisée, croissances de bon niveau, vêlage à deux ans de plus en plus fréquent… Tous…
Benoît Dazy. "Nos portes sont ouvertes pour nos clients, aux écoles et à toute personne qui en émet le désir afin de partager notre vision de l’élevage." © S. Bourgeois
" Quarante vaches aubracs vendues en direct "
Benoît Dazy s’attache à garder un système ultra simple, avec 40 vêlages en système bœufs et vente directe. Il trouve un bon …
La Chine fait s'envoler les cours des matières premières pour l'engraissement des bovins
La hausse est impressionnante. Elle ne concerne malheureusement pas le prix de la viande bovine mais celle des différentes…
FCO : des mesures dérogatoires s'appliqueront avec l'Italie et l'Espagne
La Loi de Santé Animale s'applique à partir du 21 avril 2021. GDS France informe que des accords ont été trouvés avec l'Italie et…
signature du partenariat entre Cloé et Charal ayant eu lieu ce jour (Alexandre RAGUET, Directeur de Cloé et Franck LUCAS, Directeur des Etablissements Charal Metz)
Un contrat Label Rouge "gros bovins" entre Cloé, Charal et Cora
L'union de coopératives Cloé a signé le 7 avril 2021 un contrat tripartite avec les établissements Charal de Metz et Cora. Il est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande