Aller au contenu principal

Vétalis
Un galet effervescent pour apporter des oligos au pâturage

© Vétalis

Le laboratoire propose Oligalet, un galet effervescent qui se dissout dans l’eau de boisson pour apporter des oligoéléments au pâturage. "Il est sans goût, inodore. Les sels organiques sont hautement biodisponibles." Oligalet contient du cuivre, du manganèse et du zinc tous trois sous forme de chélates, de l’iode, et du sélénium (dont de l’hydroxyanalogue de sélénométhionine). La dissolution prend dix à quinze minutes. En entretien, une supplémentation de cinq jours est conseillée tous les deux à trois mois. En réduction du risque de déficit en oligoéléments, elle est de cinq jours tous les mois. Oligalet est disponible en galet de 120 g (à déposer dans 1 000 l d’eau pour 12 à 15 vaches allaitantes) ou en galet de 30 g (pour 250 l d’eau pour 3 à 4 vaches allaitantes). Un calculateur sur le site internet de l’entreprise permet de calculer le nombre de galets nécessaires. "Même si la dominance est un facteur incontournable au sein d’un troupeau, l’abreuvement suit des règles élémentaires : à la fin de la journée, chaque animal aura bu en fonction de ses besoins physiologiques. Cette forme de supplémentation permet donc de maîtriser et sécuriser les apports en oligoéléments."

www.vetalis-technologies.fr

Les plus lus

Bovins viande : un revenu 2022 bas, sauf pour les systèmes avec cultures
L'Institut de l'Elevage a simulé sur cas-types le revenu 2022 des élevages bovins viande. Hausse des prix des bovins et hausse…
« Le marché italien et le développement de primes spécifiques à la vache allaitante, ont véritablement permis le maintien et le développement du naissage en France, notamment dans les zones défavorisées », souligne Philippe Chotteau, chef du département économie de l’Institut de l’élevage.
Bovins viande : vers un retour aux faibles effectifs des années 1980 ?
Rétrospective avec Philippe Chotteau, chef du département économie de l’Institut de l’élevage, sur les évènements qui ont jalonné…
taureau race limousine
A Lanaud, quatre taureaux limousins vendus aux enchères plus de 15 000 euros
100 % des veaux ont été vendus lors des enchères pour la deuxième série de taureaux limousins issus de la station nationale de…
Stéphanie Mocques-Goure donne la priorité aux résultats économiques. Sur son exploitation, tout est géré au mieux pour limiter les charges et pouvoir se dégager un revenu.
Bovins viande : « Je veux vivre de mon métier »
À Beaufort-en-Anjou dans le Maine-et-Loire, Stéphanie Mocques-Goure a transformé en profondeur son système pour réussir à se…
Elevage bovins viande : mieux s'organiser pour mieux vivre au travail
Elevage bovins viande : mieux s'organiser pour mieux vivre au travail
Le travail, sujet très personnel n’est pas facile à aborder. Pourtant, il est un point de tension de plus en plus fort pour les…
Les cours des broutards charolais stabilisés à haut niveau
Les cours des broutards charolais stabilisés à haut niveau
Durant les derniers mois de l’année 2022, les cours des broutards sont restés stables ou ont à peine diminué.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande