Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Trouver des employeurs malgré les difficultés de la filière

La prochaine promotion de la spécialité d’initiative locale bovin viande, basée à la ferme des Établières, démarrera en septembre 2015. Point sur les deux premières.

Les stagiaires pratiquent l’alternance avec des semaines de cours dispensés en deux lieux : la ferme expérimentale des Établières en Vendée (photo) et  la ferme expérimentale de Thorigné d’Anjou dans le Maine-et-Loire.
Les stagiaires pratiquent l’alternance avec des semaines de cours dispensés en deux lieux : la ferme expérimentale des Établières en Vendée (photo) et la ferme expérimentale de Thorigné d’Anjou dans le Maine-et-Loire.
© idele.fr

En octobre 2013, la chambre d’agriculture de Vendée via le centre de formation Agrilia (centre de formation des apprentis, fondé par les chambres d’agriculture des Pays de la Loire) a mis en place une formation professionnalisante, visant à former de futurs éleveurs de bovins viande, suite à un constat d’insuffisance du renouvellement des générations. Cette formation d’un an, en alternance, se présente sous la forme d’une SIL (Spécialité d’initiative locale) viande bovine. La première promotion, constituée de 14 stagiaires, a fini en juin 2014, la seconde, composée de 10 stagiaires s’achève et la prochaine démarrera en septembre 2015. « La SIL est un préalable à la création d’un certificat de spécialisation (CS), diplôme officiel. Il faut compter trois ans de fonctionnement réussi avant de l’obtenir. Les jeunes sont ainsi sous contrat de professionnalisation sur leur exploitation de stage, ce qui implique une rémunération supérieure du fait de ce statut (contrairement en CS). Cet état de fait a constitué une difficulté pour les candidats de la seconde promotion de la SIL à la recherche d’un employeur, au regard des difficultés financières rencontrées dans la filière. Toutefois, ils répondent toujours présents, ce qui montre l’intérêt des jeunes pour la filière viande bovine, d’autant plus que cette formation s’adresse à des personnes, dont l’objectif est d’acquérir avant tout, les capacités nécessaires à la gestion d’une exploitation viande bovine et ayant un projet de salariat ou d’installation dans cette production », explique Jacques-Martial Bouet de la chambre d’agriculture de la Vendée et co-animateur de la formation avec Sophie Combes de l’ADPS (Association départementale de promotion sociale).

Différents débouchés s'offrent aux apprentis

Ainsi, seize candidats ont d’ores et déjà été pré-sélectionnés pour la session à venir, sous réserve d’obtention d’un diplôme agricole de niveau Bac ou plus. L’objectif étant de faire des promotions de douze personnes. « Cette formation attire désormais des candidats de départements plus ou moins éloignés (Bretagne, Indre…). Les apprentis pratiquent l’alternance avec des semaines de cours dispensés en deux lieux, la ferme expérimentale de Thorigné d’Anjou (Maine-et-Loire) et la ferme expérimentale des Établières (Vendée). »

Les apprentis de la première promotion ont suivi trois voies différentes. Sur les quatorze participants, cinq sont installés ou en cours d’installation en viande bovine, trois sont en poste dans le para-agricole et cinq sont salariés agricoles, à temps plein pour certains, à temps partiel pour d’autres qui ont intégré par ailleurs un service de remplacement. Seul, l’un d’entre eux est actuellement en recherche d’emploi après différents contrats. « Ceux non encore installés ont toujours la volonté de le faire dans les années à venir, à l’exception d’un participant pour qui la SIL a servi de révélateur pour se rendre compte qu’il n’était pas fait pour cela », ajoute Jean-Martial Bouet.

 

Contact : Agriliaformation – Tél : 02 41 95 73 86 ou agriliaformation@pl.chambagri.fr

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

chargement de bovins en ferme
[Covid-19] Les abatteurs se démènent pour remplir leur mission

Après une première semaine folle, au cours de laquelle la demande en viande a explosé, les entreprises du commerce et de l'…

[Covid-19] La « renationalisation » des achats de viande bovine doit aussi profiter aux éleveurs
Alors que suite à l’arrivée du coronavirus les enseignes de la grande distribution ont vu leurs ventes gonfler suite au…
Cette étude confirme que le rapport entre le poids de l’animal à la sortie de la ferme et la viande nette réellement utilisable (250 kg), varie selon de nombreux critères amont (race, catégorie de l’animal, état d’engraissement…). © C. Delisle
De l’animal au steak, des rendements passés à la loupe
L’Institut de l’élevage et Interbev ont mis à jour les rendements d’abattage et de découpe des principales races bovines abattues…
[Covid-19] Le marché de la viande bovine bouleversé
Les restrictions prises par les différents Etats membres pour contenir la pandémie de Covid-19 auront inévitablement des effets…
France Conseil Elevage demande le report de toute intervention en élevage
Les entreprises de conseil en élevage demandent le report des interventions de leur techniciens dans les exploitations, se…
Vaches du lot "moins de 8 ans avec une NEC supérieure à 2 à la mise en finition". Ici, 75 jours après le début de la période expérimentale, soit un mois avant abattage.  © OIER des Bordes
Un essai à la ferme des Bordes croise l’effet de l’âge et de la note d’état sur l’engraissement de Charolaises
Avec de jeunes vaches, les croissances en finition sont assurées. Une vache âgée peut être très performante en finition ou pas du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande