Aller au contenu principal

FCO
Traçabilité de la vaccination avec Sigal

"Cette initiative, c'est du tonnerre" s'exclame Murielle Vabret, présidente du GTV. L'idée est d'utiliser le système Sigal pour suivre au mieux les animaux vaccinés contre la FCO.

Bonne collaboration. Tel est l’état d’esprit qui, de l’avis général, a régi l’organisation de la vaccination FCO dans le département de l’Aveyron. «Nous essayons toujours dans ce département de valider ensemble les décisions, même si elles ne sont pas toujours bonnes pour tout le monde, afin de ne pas arriver à des blocages», affirme le Dr Christian Mulato, chef du service santé animale à la DDSV. «La DDSV s’est beaucoup bougée; aujourd’hui, nous avons les résultats», affirme de son côté Murielle Vabret, présidente du GTV.

Inventaire complet du cheptel bovin

Les services vétérinaires, en accord avec leurs partenaires, ont été exigeants sur la traçabilité de la vaccination, mais se sont donné les moyens de la faciliter. «Nous nous sommes appuyés sur la base de données nationales, Sigal, qui permet d’éditer un inventaire complet de l’effectif bovin, détaille Christian Mulato. L’objet était de mettre à disposition des vétérinaires, une liste complète du cheptel bovin. Nous avons imposé un compte-rendu vaccinal avec la liste des animaux, mais nous avons imaginé un système pour éviter aux vétérinaires de relever tous les numéros. Avec l’inventaire, ils n’auront plus qu’à cocher le numéro des animaux vaccinés et indiquer la date. Les vétérinaires nous renverront ces listes de façon à pouvoir, avec le GDS, enregistrer individuellement sur Sigal, les animaux vaccinés. Nous avons voulu cette traçabilité pour préparer l’avenir; l’année prochaine, nous pourrons sortir les inventaires des animaux à revacciner.» «Cette initiative, c’est du tonnerre», s’exclame la présidente du GTV. Ce suivi facilitera aussi la certification des animaux vaccinés. Pour les broutards, les passeports sont systématiquement tamponnés et signés lors de la vaccination. Pour les autres animaux, la certification se fera seulement à la demande de l’éleveur lorsqu’il en aura besoin. Cette procédure n’est pas une petite affaire. Le GDS a édité les 25000 pages d’inventaire pour les 7000 cheptels bovins et les agents de la DDSV ont sillonné les routes du département pour les distribuer aux vétérinaires.

Automatisation de l'enregistrement des bovins vaccinés à l'étude

A partir de l’été prochain, les numéros des bovins vaccinés, accompagnés d’un code barre qui permet une lecture directe, seront scannés afin de les enregistrer dans Sigal. L’utilisation de la base de données nationale n’était pas prévue pour enregistrer la vaccination FCO. Les DDSV de l’Aveyron et de quelques autres départements ont demandé aux services du ministère de l’Agriculture, gestionnaire de Sigal, d’étudier une application informatique pour permettre et automatiser ces enregistrements. Le chef du service santé animale a également mis à disposition des vétérinaires une application informatique (mise au point par le dépar- tement des Pyrénées-Atlantiques) qui permet de calculer automatiquement le coût de la vaccination, juste en introduisant le nombre d’animaux et de visites, et l’aide financière afférente. Vétérinaire et éleveur, chacun saura enfin à quoi s’en tenir. Un modèle national de calcul est prévu mais, fin mai, il était encore en gestation alors que la vaccination battait son plein.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

 © F. d'Alteroche
Pac : les différentes options sur la table pour les éleveurs bovins viande
Les services du ministère de l’Agriculture ont présenté mi-mars aux professionnels les différentes options envisagées pour le…
Les litières sont composées de paille mais également de plaquettes forestières issues de l’entretien des nombreuses haies présentes sur le parcellaire avec le choix récent d’en laisser « monter » quelque unes pour conforter la ressource en bois sur pied et s’adapter aux évolutions du climat avec davantage d’ombre en été. © F. d'Alteroche
"Un maximum de productivité par UTH et par UGB avec mon troupeau Charolais"
Bonne productivité numérique, mortalité maîtrisée, croissances de bon niveau, vêlage à deux ans de plus en plus fréquent… Tous…
Benoît Dazy. "Nos portes sont ouvertes pour nos clients, aux écoles et à toute personne qui en émet le désir afin de partager notre vision de l’élevage." © S. Bourgeois
" Quarante vaches aubracs vendues en direct "
Benoît Dazy s’attache à garder un système ultra simple, avec 40 vêlages en système bœufs et vente directe. Il trouve un bon …
La Chine fait s'envoler les cours des matières premières pour l'engraissement des bovins
La hausse est impressionnante. Elle ne concerne malheureusement pas le prix de la viande bovine mais celle des différentes…
FCO : des mesures dérogatoires s'appliqueront avec l'Italie et l'Espagne
La Loi de Santé Animale s'applique à partir du 21 avril 2021. GDS France informe que des accords ont été trouvés avec l'Italie et…
signature du partenariat entre Cloé et Charal ayant eu lieu ce jour (Alexandre RAGUET, Directeur de Cloé et Franck LUCAS, Directeur des Etablissements Charal Metz)
Un contrat Label Rouge "gros bovins" entre Cloé, Charal et Cora
L'union de coopératives Cloé a signé le 7 avril 2021 un contrat tripartite avec les établissements Charal de Metz et Cora. Il est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande