Aller au contenu principal

Stabilisation des IA en semence sexée

préparation de paillette pour insémination
© J.C.Gutner

Depuis trois ans, l’activité insémination en semence sexée paraît stabilisée. En 2017, on a enregistré 558 906 IA sexées (premières et retours), soit 7,9 % de l’activité IA totale. Le nombre d’IA sexées a baissé (- 1 % par rapport à 2016), un peu plus que l’activité insémination (- 0,2 %). 97 % des femelles inséminées en semence sexée sont des laitières », explique une note de synthèse de l’Institut de l’élevage.

Si l’on s’intéresse à la répartition de ces IA, il y a une forte variabilité selon les races. La Holstein totalise à elle seule 60 % (334 971 IA) de l’activité. Les races allaitantes arrivent loin derrière (9 208 IA sur des Charolaises, 2 097 sur des Salers, 1 850 sur des Blondes, 1 688 sur des Limousines…).

Pour expliquer la stabilisation du recours à ces semences, l’Institut de l’élevage met d’abord en avant des critères économiques. « Souvent, dans les plans d’accouplement des troupeaux laitiers, l’utilisation de semence sexée est associée au croisement viande permis grâce à l’assurance d’obtenir assez de femelles de renouvellement. En 2014 et 2015, les éleveurs pouvaient compenser le surcoût des doses de semence sexée par la vente de veaux croisés, dont les cours étaient alors élevés, ce qui n’est plus le cas maintenant. »

Ce recul du prix des veaux croisés s’explique pour partie par de plus abondantes disponibilités. Même si ce n’est pas uniquement lié aux semences sexées, la part des laitières conduites en croisement a fortement progressé. Sur les neuf premiers mois de 2018, 478 000 veaux issus d’une mère laitière et d’un père allaitant sont nés : soit + 4 %/2017, + 17,5 %/2016 et + 30 %/2015 !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Profiter d’une conjoncture plus favorable à la viande bovine pour bâtir un vrai projet de filière
Face à des volumes de production qui s’étiolent et à une pyramide des âges des éleveurs devenue préoccupante, les participants au…
David Lachassagne a apprécié la rusticité et le rendement en grain et paille de l'orge hybride.
« J’ai choisi de ne récolter l’orge hybride qu’en grain et paille »
David Lachassagne, éleveur de charolais à Givarlais dans l’Allier, a testé cette année l’orge hybride sur trois hectares. Vu son…
Génisses ayant vêlées à deux ans - archives. La stratégie « vêlages à deux ans » stricte ne concerne que 1,3 % des troupeaux allaitants.
Vêlage à deux ans : une piste d’intérêt en bovins viande
En France, le vêlage à deux ans est très peu pratiqué en élevage allaitant. Pourtant, il permet d’améliorer l’efficience des…
Plusieurs paramètres entrent en jeu pour analyser la différence de rentabilité des systèmes, à commencer par le coût de production.
Les systèmes d’avenir existent déjà en élevages bovins viande !
Après avoir mis en avant les facteurs de variabilité de la rentabilité des exploitations bovins viande des Pays de la Loire et…
Une enchère record à 15 400 € pour un futur reproducteur Charolais prometteur
Une vente aux enchères conjointement organisée par Charolais Expansion et le herd book charolais à l’occasion du dernier concours…
De nouvelles catégories pour les veaux mâles charolais engagés sur des concours reconnus par le Herd Book Charolais
Les 9 et 10 septembre prochain, la race Charolaise se donnera en spectacle sur le site du Marault à Magny-Cours dans la Nièvre.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande