Aller au contenu principal

Races à très petits effectifs
Six robes possibles pour les Ferrandaises


La Ferrandaise, race qui renaît actuellement dans le Puy de Dôme, possède six versions possibles côté couleurs de robe avec les types barrés, brégniés et poudrés. Tous les trois se déclinent ensuite en deux autres possibilités suivant la couleur rouge ou noire des taches qui parsèment le fond blanc de la robe. Certains éleveurs ont des préférences et recherchent une certaine homogénéité dans leur troupeau. Pour d´autres, il ne s´agit pas d´un véritable critère de sélection et ils associent sans préférence évidente les différentes possibilités. Qu´ils soient barrés, brégniés ou poudrés, il n´y a bien sûr aucun interdit pour le croisement entre animaux possédant des types de robe différents. « A chaque naissance, c´est un peu une surprise lorsque l´on découvre la couleur du veau nouveau-né », explique Virginie Ondet, exploitante sur les hauteurs du Mont-Dore.
Taurillon fini rouge barré. ©F. d´Alteroche

Génisse de trente mois rouge poudrée. ©F. d´Alteroche

Taureau adulte rouge brégnié. ©F. d´Alteroche
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Lorsqu’elle est en position haute, la partie inférieure de la barrière se situe à 5 mètres du sol et n’est donc pas pénalisante pour rentrer dans la stabulation avec du gros matériel et en particulier pour curer le fumier. © F. d'Alteroche
Une stabulation aux nombreuses astuces
Au Gaec de l’Armançon en Côte-d’Or, la principale stabulation héberge 128 vaches suitées. Elle intègre différents équipements mis…
Les jeunes bovins au plus bas alors qu’ils devraient être au plus haut
Alors qu’ils devraient être au plus haut à cette période de l’année, les prix des taurillons finis sont au plus bas. Peu prisée…
La vente directe représente le  débouché pour en moyenne une vache par mois, parmi celles âgées de huit ans maximum. L'éleveur vend également en direct à peu près six veaux par an. © S. Bourgeois
Différents régimes pour l'engraissement des vaches de race Blonde d'Aquitaine
Des séries d’essais ont été menées dans le cadre du projet Défiblonde entre 2016 et 2020 pour affiner les connaissances sur les…
Franck Baechler. "Le bétail aide à redynamiser les flux de carbone." © S. Bourgeois
Franck Baechler : être autonome et construire mon sol
Installé depuis trois ans en agriculture de conservation des sols dans le Loir-et-Cher, Franck Baechler a introduit dans son…
Une rémunération possible des éleveurs pour les efforts fournis en matière de réduction de l’empreinte carbone
Les webinaires d’automne de l’Institut de l’élevage ont été l’occasion de faire un point sur le plan carbone de la filière viande…
 © F. d'Alteroche
Emmanuel Bernard, Interbev : "une OPA sur la viande pour gagner toujours plus »
Emmanuel Bernard, éleveur dans la Nièvre, est depuis fin septembre président de la section gros bovin d’Interbev. Il donne son…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande