Aller au contenu principal

Bovins Viande : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière viande bovine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches al

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Races à très petits effectifs
Six robes possibles pour les Ferrandaises


La Ferrandaise, race qui renaît actuellement dans le Puy de Dôme, possède six versions possibles côté couleurs de robe avec les types barrés, brégniés et poudrés. Tous les trois se déclinent ensuite en deux autres possibilités suivant la couleur rouge ou noire des taches qui parsèment le fond blanc de la robe. Certains éleveurs ont des préférences et recherchent une certaine homogénéité dans leur troupeau. Pour d´autres, il ne s´agit pas d´un véritable critère de sélection et ils associent sans préférence évidente les différentes possibilités. Qu´ils soient barrés, brégniés ou poudrés, il n´y a bien sûr aucun interdit pour le croisement entre animaux possédant des types de robe différents. « A chaque naissance, c´est un peu une surprise lorsque l´on découvre la couleur du veau nouveau-né », explique Virginie Ondet, exploitante sur les hauteurs du Mont-Dore.
Taurillon fini rouge barré. ©F. d´Alteroche

Génisse de trente mois rouge poudrée. ©F. d´Alteroche

Taureau adulte rouge brégnié. ©F. d´Alteroche
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

 © Co.Vi.Co
"Le marché du cuir est en crise depuis trois ans"
Robert Ameteau, vice-président du syndicat général des Cuirs et Peaux. Le prix des peaux brutes ne cesse de baisser. En cause, le…
graph consommation de viande bovine en été
La viande bovine est moins consommée en été

Quand il fait 30 °C à l’ombre, on a davantage envie de manger « léger » que de déjeuner avec un…

[TABLEAU COMPARATIF] - 198 épandeurs de fumier à caisse étroite
Machinisme
Les modèles à caisse étroite restent les épandeurs de fumier les plus largement répandus.
 © C.Perrot - Loire atlantique ...
Les éleveurs veulent de la viande dans les cantines
Une des mesures résultant des Égalim est l’expérimentation de la mise en place d’au moins un repas végétarien par semaine en…
 © Echarm
Echarm : des seaux à lécher "control intake process"

Le procédé control intake process autorise l’ajustement du taux de mélasse selon l’objectif final de…

Le microbull a été adapté, en lien avec un constructeur, dans le but de curer plus rapidement les cases des veaux de lait. Avec 65 vêlages par an, une place limitée pour les cases dans l’étable et le poids des ans, Yves Lagorsse n’a pas hésité à investir 12 500 euros. « Le microbull n’est pas tellement plus large qu’une brouette », souligne Yves Lagorsse. Il mesure 75 cm de large pour 2 m de long. L’éleveur a demandé à installer « des ... © E. Durand
Un microbull pour curer les cases à veaux
Pour curer les cases de ses veaux de lait élevés sous la mère, Yves Lagorsse a opté pour un microbull pour lequel il a sollicité…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande