Aller au contenu principal

Limousin
Revenu 2005 en nette progression pour les naisseurs

Dans le Limousin, pour l´année 2005, le prix du carburant, la modulation et l´importance du stabilisateur pénalisent la hausse des revenus même si les naisseurs s´en sortent bien.


L´actualisation à la con-joncture économique de l´année 2005 des différents systèmes technico-économiques suivis par les réseaux d´élevage Bovin Limousin fait état d´évolution de revenus assez contrastés suivant le type de productions pratiquées. Il est tout d´abord souligné la bonne tenue des prix des animaux tout au long de l´année 2005 tant sur le marché du maigre que sur celui des gros bovins de boucherie. Cette évolution favorable ne devant pas pour autant masquer le tassement observé sur la campagne 2005 de l´évolution des cours des veaux sous la mère, même si du fait des précédentes années de hausse, cette production enregistre encore des niveaux de prix favorables à 7,80 ?/kg de carcasse en moyenne pour les mâles et les femelles. Ces évolutions font que « le produit lié aux ventes bovines augmente de 1,3 % chez le producteur de veaux de lait sous la mère, de 5,5 % chez le naisseur-engraisseur de type « Lyon » à double saison de vêlage et atteint + 8,5 % chez le système naisseur strict ».
Le stabilisateur important pour les PSBM en 2005 a une forte incidence dans la diminution du montant des aides compensatoires, tout particulièrement chez les naisseurs-engraisseurs. ©F. d´Alteroche

Aides compensatoires à la baisse
Du côté du montant des aides compensatoires, l´évolution est à la baisse dans tous les systèmes de production. Du côté des charges, la tendance est à la hausse et l´augmentation varie de 2 à 3 % suivant les systèmes avec en particulier la hausse sensible du poste carburants et engrais. Au final, expliquent les réseaux d´élevage Limousin, entre 2004 et 2005, les revenus des naisseurs ont nettement augmenté : de + 6,5 à + 7,5 % selon les systèmes. La tendance est identique pour les naisseurs-engraisseurs mais n´atteint pas partout le même niveau : + 1,5 à 3,5 %. Quant au producteur de veaux de lait sous la mère, il obtient un revenu en léger repli par rapport à 2004 du fait d´un tassement de la conjoncture des veaux de lait et de la progression des charges.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Prix des céréales : les raisons de la flambée des cours
Grandes Cultures
Blé, orge, maïs : les prix de l'ensemble des marchés des céréales ont connu une hausse brutale ces dernières semaines. Cette…
filet brise-vent
Plan de relance : des aides pour la biosécurité et le bien-être animal
Le volet agricole du plan de relance comprend une mesure « pacte biosécurité et bien-être animal ». Le dispositif sera piloté par…
Sophie et Michel travaillent avec leur fils Baptiste. Cette année, les laitonnes ont du être rentrées dès octobre à cause des fortes pluies. © S. Bourgeois
Une perte sensible d’efficacité économique pour un système broutards dans la Nièvre
Michel et Sophie Durand conduisent à Ougny dans la Nièvre, un système herbager avec 165 vêlages et vente de broutards lourds. À …
Cette année, la campagne de vêlages se passe vraiment bien avec 85 % de vêlages sans aide, et les retours en chaleurs sont nettement plus rapides qu’auparavant. Pour certaines, c’est quinze jours après le vêlage. © S. Bourgeois
Une approche globale pour une reproduction au top
Des vaches bien préparées au vêlage retournent vite en chaleurs. C’est l’expérience qu’a faite Jean-Michel Michelot, éleveur dans…
Le plan protéines n’oublie pas l’herbe

La stratégie nationale protéines végétales, dévoilée le 1er décembre vise à réduire la…

Pac: les aides aux bovins allaitants et laitiers revalorisées pour la campagne 2020
Le montant unitaire de l'aide aux bovins allaitants est revalorisé à 171,25 euros par vache (au lieu de 166 euros) pour les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande