Aller au contenu principal

Gestion du pâturage
Petits conseils pratiques

L´altitude, la précocité de la pousse de l´herbe, la portance des sols ainsi que l´état des stocks fourragers, mais aussi le poids des habitudes font que la date à laquelle les animaux retrouvent avec bonheur leurs prairies favorites varie grandement suivant les régions et les exploitations.


Pour que cette étape-clé dans le démarrage de la nouvelle campagne d´herbe puisse se dérouler dans de bonnes conditions, quelques règles simples sont toujours bonnes à respecter.

1 Veiller dans la mesure du possible à avoir une petite longueur d´avance (trois semaines) en matière de stock fourrager et notamment en foin. Les périodes froides, ventées et pluvieuses voire même neigeuses sont assez banales au printemps. Elles peuvent retarder la sortie quand les prés sont vraiment trop boueux ou bien encore retarder la pousse de l´herbe. Cela oblige alors à complémenter en pâture les animaux de façon parfois durable.

2 La première sortie ne devrait se faire que lorsque le rumen est lesté du repas du matin afin que les animaux ne se jettent pas trop avidement sur l´herbe tendre.

3 Prévoir une transition alimentaire en continuant d´apporter en pâture une partie de la ration pour que les animaux ne changent pas totalement de régime du jour au lendemain.

4 Quand il y a eu fertilisation azoté, respecter un délai d´un mois entre épandage et pâturage.

5 Mettre des blocs à lécher de minéraux à la libre disposition des animaux.
©F.A.

En cas de sécheresse estivale sévère, il est souvent conseillé de sevrer les veaux
plus précocement pour diminuer les besoins de leurs mères et permettre à ces dernières d´être nourries « à l´économie » si elles sont en fin de gestation.
La phase indispensable de la prévision
Avis d´experts : Frédéric Gouzonnat et Hubert Gourichon Chambre d´agriculture de la Creuse :
« Pour disposer toute l´année de fourrages à haute valeur alimentaire, il faut prévoir en cours d´hiver l´organisation de la campagne d´herbe en désignant les parcelles destinées à la fauche et celles destinées à la pâture. Dans le même temps, il faut prévoir les lots d´animaux au pâturage et les groupes de parcelles associées. Cette phase de prévision est indispensable pour bien anticiper et gérer la pousse de l´herbe. »
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Lorsqu’elle est en position haute, la partie inférieure de la barrière se situe à 5 mètres du sol et n’est donc pas pénalisante pour rentrer dans la stabulation avec du gros matériel et en particulier pour curer le fumier. © F. d'Alteroche
Une stabulation aux nombreuses astuces
Au Gaec de l’Armançon en Côte-d’Or, la principale stabulation héberge 128 vaches suitées. Elle intègre différents équipements mis…
Les jeunes bovins au plus bas alors qu’ils devraient être au plus haut
Alors qu’ils devraient être au plus haut à cette période de l’année, les prix des taurillons finis sont au plus bas. Peu prisée…
La vente directe représente le  débouché pour en moyenne une vache par mois, parmi celles âgées de huit ans maximum. L'éleveur vend également en direct à peu près six veaux par an. © S. Bourgeois
Différents régimes pour l'engraissement des vaches de race Blonde d'Aquitaine
Des séries d’essais ont été menées dans le cadre du projet Défiblonde entre 2016 et 2020 pour affiner les connaissances sur les…
Franck Baechler. "Le bétail aide à redynamiser les flux de carbone." © S. Bourgeois
Franck Baechler : être autonome et construire mon sol
Installé depuis trois ans en agriculture de conservation des sols dans le Loir-et-Cher, Franck Baechler a introduit dans son…
Jérôme Mélard, éleveur à Puttigny en Moselle, diversifie les débouchés de son atelier d'engraissement avec des génisses Prim'herbe.  © Cloe
Des babynettes avec au moins 35 % d’herbe pour la filière Prim’herbe
L’union de coopératives Cloé démarre un partenariat avec le groupe Carrefour. La filière Prim’herbe vise à approvisionner le…
Le nombre de petits cheptels ne cesse de diminuer mais la progression des unités de grande dimension tend à se stabiliser.
Fortes évolutions démographiques à prévoir pour les systèmes allaitants
À la demande d’Interbev et de la Confédération nationale de l’élevage, l’Institut de l’élevage a analysé la décapitalisation…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande