Aller au contenu principal

Bovins Viande : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière viande bovine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches al

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Fourragères prairiales
Pas d´OGM en vue chez les sélectionneurs français


Des réflexions ont bien lieu dans des laboratoires, mais aujourd´hui il semble qu´aucune nouveauté génétiquement modifiée ne soit en préparation au niveau français dans le secteur des fourragères prairiales. Les caractères travaillés chez le maïs - la résistance à un herbicide ou à un parasite spécifique - ne présentent pas d´intérêt évident sur ces espèces. D´autre part les risques environnementaux sont très importants : ces plantes sont allogames et pérennes, et il y a beaucoup de populations naturelles, ce qui représente une configuration très favorable à la diffusion des gènes « dans la nature ». Et le coût de la création d´une variété par biotechnologie est environ cinquante fois plus élevé que par la méthode classique.
La biologie moléculaire est par contre utilisée en tant qu´outil dans les programmes de sélection pour essayer de comprendre le fonctionnement du génome. Les chercheurs s´intéressent aux gènes de résistance aux maladies, ceux qui sont impliqués dans la floraison, l´élongation des feuilles ou des tiges, ceux qui régulent le tallage. Le but est de pouvoir ensuite caractériser la diversité des plantes, de faire de la sélection assistée par marqueurs ou de fixer des caractères intéressants dans des populations. Les progrès sont relativement lents car le génôme de ces espèces est compliqué, et il y a beaucoup moins de moyens engagés que sur une espèce comme le maïs.
Pour en savoir plus
Voir dossier complet « Sélection des fourragères : les variétés collent au terrain » dans Réussir Bovins Viande de mars 2005 (nº114). Ces 16 pages sont destinées à aider l´éleveur à s´y retrouver dans l´offre variétale qui s´est diversifiée ces dernières années, en lui donnant des éléments pour choisir la variété qui lui convient en fonction du contexte pédo-climatique et du système d´élevage de son exploitation.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Vignette
Sélectionner des femelles « durables »
Rechercher des génisses précoces (âge à la puberté réduit), efficientes pour valoriser les aliments grossiers, et faiblement…
Vignette
Sommet de l'Elevage « Les étrangers apprécient les visites sur le terrain »
Benoît Delaloy est le responsable international du Sommet de l’élevage, en charge de faire progresser le nombre d’exposants et de…
[VIDEO] Sommet d'or : l'eye breed, un pistolet pour inséminer
Lait
Les Sommets d'Or ont primé l'Eye Breed, proposé par Axce. L'innovation permet d'inséminer sans fouille rectale. Le pistolet est…
Vignette
Jeunes bovins : reprise de la consommation en Italie
"La consommation montre des signes de reprise en Italie. A l’inverse, la demande est atone en Allemagne » signale l’…
Vignette
La mixité à l’honneur pour la Rouge des Prés
Le Concours national Rouge des Prés s’est tenu pour la première fois dans le Loir-et-Cher, au cœur de la Sologne, dans le…
Vignette
Le mythe du bœuf d’herbe argentin écorné
La belle image de la viande d’Argentine produite à l’herbe est en partie faussée dans la mesure où si le naissage des bovins se…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande