Aller au contenu principal

PAC : une coupe dans l'enveloppe des aides couplées bovins viande est envisagée

La Fédération nationale bovine alerte dans un communiqué après avoir découvert la première "copie" de la France pour la prochaine PAC. Une coupe de 250 millions d’euros par an est envisagée dans l’enveloppe des aides couplées destinées aux éleveurs de bovins de race à viande.

Beaujolais charolaises
© C.Delisle - archives

La Fédération Nationale Bovine est dans l'incompréhension après le dévoilement par les services du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation de la première « copie » de la France pour la prochaine PAC.

Lire aussi : Pac : les différentes options sur la table pour les éleveurs bovins viande

"Quelques jours seulement après l’annonce, par le premier ministre, d’un plan de 60 millions d’euros pour le secteur de l’élevage bovin viande en situation d’urgence absolue, le gouvernement s’apprête à reprendre 250 millions d’euros d’aides de la PAC par an à ces mêmes éleveurs. Des éleveurs qui ont, en 2020, dégagé un revenu de moins de 700 euros par mois… reposant entièrement sur les soutiens de la PAC" exprime l'organisation dans un communiqué du 18 mars 2021.

Ceci représenterait une diminution évaluée entre 30 et 50% des aides couplées au niveau de chaque élevage d'après la FNB.

Le syndicat s'inquiète des effets cumulés des scénarios d'une aide couplée animale calculée à l'UGB et plafonnée à 100 UGB bovines de plus de seize mois qui favoriserait les bovins lait, et d'une hausse de l'aide couplée à la protéine végétale, explique Cédric Mandin, secrétaire général de la FNB, à Agra Presse.

« Nous voulons croire à l’idée que la France refuse de voir disparaître de ses territoires son cheptel de bovins de races à viande. Mais dans le même temps, nous avons besoin de comprendre : comment le Gouvernement peut-il déclarer ne pas vouloir abandonner les éleveurs de bovins viande et vouloir répondre à l’urgence de leur situation en débloquant 60 millions d’euros… tout en leur retirant, quelques jours plus tard, 250 millions d’euros d’aides de la PAC par an ? » réagit Bruno Dufayet, président de la FNB.

Lire aussi : Confédération paysanne : non au projet de fusion des enveloppes des aides couplées lait et viande

Les Agriculteurs du Grand Massif Central (COPAMAC) et Les éleveurs de races à viande du Grand massif central (BRAV) invitent dans la foulée à la mobilisation le jeudi 25 mars à Clermont-Ferrand et Lyon pour les prix et pour la PAC.

Lire aussi : Jean Castex annonce une aide d'urgence pour les éleveurs

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
Alexandra, Jean-Pierre et leur fils Florian Lannez travaillent en Gaec avec 95 vaches sur 140 ha. Ils sont confrontés aux…
De combien augmente le coût de production de la viande bovine avec la flambée des charges ?
L’Institut de l’Elevage a simulé l’impact de la flambée des charges sur le coût de production du kilo de viande bovine.
Alexis Thibault, Gaec de la Vallée des Blondes, 250 mères Blondes d’Aquitaine naisseur-engraisseur, 3 associés, à Le Busseau, dans les Deux-Sèvres
[Bioscurité] « J’utilise une cloche pour protéger les cadavres de bovins adultes»
Alexis Thibault du Gaec de la vallée des blondes dans les Deux-Sèvres a acheté une cloche à cadavres de grande dimension, qui…
Le cheptel allaitant poursuit son recul sur les premiers mois de 2022
Au 1er avril 2022, le cheptel de vaches allaitantes était en recul de 2.9 % par rapport à la même date en 2021.
Anticiper un recul des disponibilités en paille en réalisant dès à présent un stock de plaquettes
Le bois plaquette a fait ses preuves pour confectionner la litière dans les élevages cultivant peu de céréales mais disposant de…
Contrôle par vidéo en abattoir : un bilan positif de l'expérimentation
Après deux ans d’expérimentation, les cinq abattoirs qui ont testé la vidéo dressent un bilan positif. Si sa mise en œuvre est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande