Aller au contenu principal
Font Size

Nouvelle identité visuelle pour le Charolais Label Rouge

Deux nouveaux logos, un par circuit de distribution.
Deux nouveaux logos, un par circuit de distribution.
© Charolais Label Rouge

Le Charolais Label Rouge s’est doté d’une nouvelle identité visuelle en mars 2014. Pour la refonte de son logo, l’association Charolais Label Rouge a pris le parti de moderniser en profondeur son identité visuelle dans une volonté de dynamiser la filière.
« Nous avons choisi de garder un logo différent pour les deux circuits de commercialisation. Une déclinaison » « Plaisir Charolais », noire à liseré rouge, pour les grandes et moyennes surfaces.

Le noir est identifié comme la couleur du luxe dans les rayons de GMS. L’autre déclinaison « Tendre Charolais », de couleur verte pour rappeler l’herbe et le côté traditionnel, est réservée aux boucheries artisanales et aux restaurants. Le drapeau français a été ajouté sur les deux logos pour que le consommateur identifie bien l’origine française des produits et nous avons ajouté un trait sur le ‘O’ de charolais pour rappeler les cornes des bovins.
La mention label rouge apparaît en dessous de chaque logo », détaille Marjorie Marty, responsable de l’association Charolais Label Rouge.

Chiffres clés

 

L’association Charolais Label Rouge en 2013 :

• 3400 éleveurs habilités
• 19 abatteurs
• 13 grossistes
• 16 organismes de producteurs ou
d’organismes de gestion
• 183 points de vente dont 36 %
de boucheries artisanales
• 7727 animaux labellisés dont plus
de la moitié sont des génisses
• 1922 cheptels
• 3 zones principales d’élevage : Bourgogne, Bretagne et Sud-Ouest

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Bâchage des silos : des pistes pour dégager les pneus
Machinisme
La bonne conservation du tas d’ensilage passe par la pose d’une couverture parfaitement hermétique. Si la qualité des bâches est…
L’intérêt de l’épeautre en alimentation du troupeau allaitant tient à la présence des glumes.
L'épeautre, une céréale qui n'apporte pas que de l'énergie
Par la présence des enveloppes du grain riches en cellulose, l’épeautre est utile en engraissement pour sécuriser la ration. Il…
carte Arvalis estimation date de début de récolte du maïs ensilage
Les ensilages de maïs pourraient débuter plus tôt que prévu
Arvalis a publié une carte des dates de début possible des chantiers d'ensilage de maïs. Ce sera autour du 20 août en Rhône-Alpes…
David Durand, éleveur au GAEC des Gariottes (à gauche) et Christophe Seringe, technicien d’élevage à la SCA Le pré vert (à droite), un tandem de choc pour développer le veau rosé bio. © E. Durand
Le veau rosé bio comme alternative au broutard
Le veau rosé bio s’est développé depuis une dizaine d’années dans le Sud-Ouest. Pour le Gaec des Gariottes en Corrèze, cette…
Le kéfir est distribué à la naissance puis une fois par jour pendant les deux jours suivants. © L. Lamarre
Le kéfir pour hygiéniser le tube digestif des veaux
Le kéfir est une boisson fermentée fabriquée à partir de lait ou de sucre. Son usage se développe beaucoup en élevage bovin ces…
Le marché des reproducteurs bovins allaitants à l’heure du coronavirus
Sur le marché intérieur, le commerce des bovins reproducteurs allaitants est pénalisé par la décapitalisation, la mauvaise…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande