Aller au contenu principal

Nouvel organisme de sélection Charolais

Même si c’était devenu un secret de polichinelle, Alain Guillaume, président de Gènes diffusion, a officiellement annoncé à l’occasion d’une journée sur la génomique charolaise organisée début juin dans la Loire, la volonté de mettre en place un second organisme de sélection (OS) pour la race Charolaise. Une décision très liée au projet de règlement zootechnique européen actuellement en cours de discussion, pour une mise en application d’ici deux ans. Il se traduira par la mise en place de Breed Society avec la possibilité dans un même pays d’avoir plusieurs Breed Societies pour une même race. Ce nouvel OS s’appellerait Charolais Plus. Ses promoteurs ont mis en avant, pour justifier sa création, l’actuelle érosion des effectifs de la race charolaise, avec un recul de 13% du nombre de veaux (purs ou croisés) nés de mères charolaises entre 2008 et 2014, alors que dans le même intervalle de temps les effectifs de races réputées plus faciles à conduire s’affichent en progression. En s’appuyant entre autres sur les avancées permises par la génomique, la volonté est de redoubler d’efforts pour travailler sur les facilités de naissance et les aptitudes fonctionnelles, puisque ces aspects sont actuellement plébiscitées par les éleveurs. Et de mettre aussi en avant tout le travail réalisé par Gènes diffusion depuis près de trente ans sur la sélection de souches génétiquement sans cornes. Une belle réussite avec un côté visionnaire, dans la mesure où la sélection sur ce caractère avait su anticiper les attentes.

« Notre volonté est aussi de travailler de façon plus étroite et concertée avec les différentes organisations de producteurs, en utilisant mieux et surtout davantage pour la sélection les différentes données d’abattage. C’est à l’aval de nous indiquer sur quelle morphologie d’animaux nous devons nous orienter », a précisé Alain Guillaume. Aucune information n’a en revanche été dévoilée sur le nombre d’élevages et de femelles reproductrices qui pourront être à terme concernés par Charolais Plus.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

 © C.Delisle
Un « RIP » qui agace bien des acteurs de la ruralité
Un Référendum d’initiative partagée pour les animaux a été lancé début juillet par le journaliste Hugo Clément. Cette initiative…
Un marché des broutards mâles sérieusement engorgé
La demande n’est pas au rendez-vous pour les taurillons finis et l’abondance de cette marchandise dans la plupart des pays…
Claude Piet (à droite) et Mickaël Lelaure de Terrena. « Le changement le plus net est que les jeunes bovins sont plus calmes et passent plus de temps couchés. » © S. Bourgeois
Une alimentation compacte pour éviter tout tri de la ration
Au Gaec des Puits dans le Maine-et-Loire, de l’eau est ajoutée dans la ration complète des jeunes bovins, depuis deux ans. Ce…
Le bâtiment de la Sepab permet de faire le tampon entre l’arrivée des animaux et leur chargement sur le bateau dans des conditions confortables. A Tarragone (Espagne), principal concurrent de Sète, ils attendent dans les camions ! © Sepab
Sète, le seul port européen certifié bien-être animal
À Sète, les animaux sont choyés dans un bâtiment flambant neuf. L’acheminement et le séjour au port sont certifiés bien-être…
 © C. Mandin
Cédric Mandin, FNB : « il faut se focaliser sur les indicateurs de marché »
Cédric Mandin, éleveur en Vendée et secrétaire général de la Fédération nationale bovine, tire le bilan de l’action de retenue en…
infographie export de bovins vifs sur pays tiers
Maghreb et Moyen-Orient ont faim de viande sur pied
Les exportations de bovins vivants vers les pays tiers diversifient les débouchés du bétail français. Les pays du pourtour sud et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande