Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Inao
L´organisation des signes de qualité et d´origine est réformée

Les Labels rouges et l´agriculture biologique rejoignent le nouvel Institut national de l´origine et de la qualité.


Depuis le 1er janvier 2007, est entré en application le volet de la Loi d´orientation agricole de 2006 concernant la réforme des signes officiels de qualité et d´origine. L´Institut national de l´origine et de la qualité - qui conserve son sigle Inao pour une meilleure lisibilité - est donc chargé désormais de faire respecter les notices techniques des Labels rouges, transmises par feu la Commission nationale des labels et des certifications. « Sous le même toit se retrouvent deux façons très différentes d´appréhender la qualité », analyse Yann Adam, responsable
technique et qualité de la CAM (Coopérative agricole de Mayenne). La logique de lien au terroir des appellations d´origine et la logique de race et de qualité bouchère des carcasses des labels pour résumer. « Il est probable qu´à plus ou moins long terme, des rapprochements se dessinent dans la façon d´établir les cahiers des charges, dans l´organisation et l´objet des contrôles . » Les Organismes de défense et de gestion (ODG) remplaceront les groupements qualité. Ils font l´objet d´un agrément administratif qui devrait pour les premiers dossiers aboutir au cours du printemps.

L´IGP accessible sans passer par le label ou la CCP
Autre nouveauté avec cette réforme, l´usage d´une Indication géographique de provenance (IGP) n´est plus subordonnée à la détention d´un Label rouge ou d´une certification de conformité produit (CCP). Une réflexion sur le positionnement des produits est donc possible pour un certain nombre de filières, dans le contexte actuel de baisse générale des volumes.
Avec la disparition de la CNLC, les CCP (certification de conformité produit) ne passent plus désormais par une validation de la part des pouvoirs publics. Le ministère se contentera de les enregistrer et l´organisme certificateur verra sa mission élargie sur le plan du respect de la règlementation. Les porteurs des CCP ont ainsi davantage de latitude pour définir et faire évoluer leurs filières. Les CCP conserveront leur signe distinctif le CQC, Critères qualité contrôlé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Bovins Viande.

Vous aimerez aussi

Vignette
Un recensement agricole argentin capital à plus d’un titre

En cours de réalisation, les résultats du recensement agricole argentin vont poser les bases des…

Vignette
Le prix du bétail conditionnera le renouvellement des générations
Sans prix du bétail attractif, le renouvellement des générations d’éleveurs va poser problème. Telle pourrait être la conclusion…
Vignette
Le marché des jeunes bovins est assaini
Depuis fin janvier, les stocks de jeunes bovins ont pu être écoulés, et la situation en Italie permet de maintenir les prix,…
Vignette
Elivia en difficulté
Le site d’Eloyes, dans les Vosges, et celui du Mans ferment. Elivia présente son projet pour retrouver son équilibre et…
Vignette
Retards de paiement des aides bio : trois éleveurs saisissent la justice
Dans un communiqué du 23 février, la FNAB annonce qu'elle accompagne trois agriculteurs qui ont lancé des recours administratifs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande