Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Santé animale et génomique
L´interaction hôte-pathogènes vue par les gènes

Face à des agents pathogènes résistants, des consommateurs réticents, l´Europe met en place de nouveaux moyens de lutte.


Le 1er septembre 2004, le réseau EADGENE (European Animal Disease Genomics Network of Excellence) doit être mis en place par l´Union européenne. Ce projet porte sur l´approche de la santé animale par les gènes, dans le but d´améliorer la qualité sanitaire des produits. Pendant cinq ans vont être étudiées les interactions entre l´hôte et les agents pathogènes (bactéries, virus, parasites ou champignons) afin de définir quels sont les gènes qui interviennent dans ces processus.
Douze millions d´euros ont été débloqués afin de répondre à la thématique prioritaire de l´agriculture contemporaine « Qualité et sûreté alimentaires ».
Dix pays de la communauté participent aux recherches, sur les principales espèces d´animaux d´élevage. La France est représentée avec la participation de l´Inra.

La génomique encore au tout début
Si en Europe, les animaux sont au premier rang mondial en matière de performances et de bien-être, ils n´en restent pas moins sensibles à diverses pathologies. De leurs côtés les agents pathogènes sont de plus en plus résistants.
A cela s´ajoute le souhait du consommateur pour des produits de plus en plus naturels.
Les recherches du réseau EADGENE permettront ainsi de sélectionner des animaux « génétiquement » résistants à certaines maladies. Ainsi au sein d´une population d´animaux de même espèce, on pourra identifier ceux développant une immunité naturelle et étudier quels sont les gènes qui en sont responsables.
Les études concernant notamment les zoonoses (maladies transmissibles à l´homme) seront les bienvenues dans l´opinion publique. Cela permettra peut-être aussi de mettre au point des diagnostics plus rapides et de nouveaux traitements pour des maladies jusqu´alors incurables comme la paratuberculose chez les bovins.

Toutefois l´utilisation de la génomique dans le domaine de la santé n´en est qu´à son balbutiement et les fonds nécessaires sont élevés. Le réseau EADGENE permettra donc de mettre en commun les moyens financier, scientifique et technique des pays participants au projet. Il faut maintenant attendre les premiers résultats.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Bovins Viande.

Vous aimerez aussi

Vignette
Les différentes formes de maïs fourrage testées sur jeunes bovins
Arvalis Institut du végétal a comparé à de l’ensilage standard le maïs plante entière récolté en coupe haute, l’ensilage de maïs…
11

C’est en euros par kg de carcasse le prix de la meilleure enchère à l’occasion du concours d’animaux…

Vignette
« L’asado, le barbecue sacré des Argentins »

Geo.fr du 25 octobre

« C’est la technique culinaire la plus ancienne. À peine avaient-ils…

Salon de l’élevage connecté

Le 22 janvier, au lycée agricole la Vinédie, à Figeac (Lot)

Pour partager ensemble la…

Vignette
Des rampes pour épandre sur prairie

Le constructeur belge complète sa gamme de rampes avec de nouveaux modèles à patins destinés à l’épandage sur prairie.…

Formation herby

En décembre et janvier en France

La Caveb organise des formations sur deux jours sur le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande