Aller au contenu principal

L'IGP Charolais de Bourgogne vise la Chine

Une délégation d'éleveurs et d'acteurs de la filière IGP Charolais de Bourgogne se sont rendus en Chine durant une semaine au mois de mai pour faire de la promotion et nouer des contacts.   

délégation IGP Charolais de Bourgogne en Chine
© IGP Charolais de Bourgogne

A l'initiative du département de la Nièvre, ce voyage a été organisé par l'association ENJOI58 (éleveurs nivernais jeunesse ouverture internationale).

L'IGP Charolais de Bourgogne a pour objectif à moyen terme de conquérir une place à l'export, dont le marché chinois. "Notre filière a tout pour plaire aux importateurs chinois : volume, qualité, traçabilité garantissant un élevage extensif avec l'herbe comme marqueur." La délégation s'est rendue notamment au Salon international de l’agroalimentaire de Shanghai.

Si ce projet se concrétise, l'idée est de faire emprunter aux expéditions de viande la "route de la soie" au départ de l'Allemagne. Cette ligne ferroviaire a été modernisée il y a trois ans et propose des containers réfrigérés qui arrivent à destination en quelques jours.

Prochaine étape : la visite d'une délégation chinoise dans des élevages de la Nièvre, qui est prévue dans quelques mois.

Lire aussi Viande bovine : hausse de 47 % des achats chinois

Charolais de Bourgogne trace sa route

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Emmanuelle Ducros © DR
Emmanuelle Ducros : « le RIP pour les animaux est un piège intellectuel "
Emmanuelle Ducros, journaliste économique et spécialiste des questions agricoles à l’Opinion nous éclaire sur le référendum pour…
 © C.Delisle
Un « RIP » qui agace bien des acteurs de la ruralité
Un Référendum d’initiative partagée pour les animaux a été lancé début juillet par le journaliste Hugo Clément. Cette initiative…
Un marché des broutards mâles sérieusement engorgé
La demande n’est pas au rendez-vous pour les taurillons finis et l’abondance de cette marchandise dans la plupart des pays…
Le bâtiment de la Sepab permet de faire le tampon entre l’arrivée des animaux et leur chargement sur le bateau dans des conditions confortables. A Tarragone (Espagne), principal concurrent de Sète, ils attendent dans les camions ! © Sepab
Sète, le seul port européen certifié bien-être animal
À Sète, les animaux sont choyés dans un bâtiment flambant neuf. L’acheminement et le séjour au port sont certifiés bien-être…
 © C. Mandin
Cédric Mandin, FNB : « il faut se focaliser sur les indicateurs de marché »
Cédric Mandin, éleveur en Vendée et secrétaire général de la Fédération nationale bovine, tire le bilan de l’action de retenue en…
infographie export de bovins vifs sur pays tiers
Maghreb et Moyen-Orient ont faim de viande sur pied
Les exportations de bovins vivants vers les pays tiers diversifient les débouchés du bétail français. Les pays du pourtour sud et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande