Aller au contenu principal
Font Size

PAC
Lettre ouverte de la Coordination Rurale à Stéphane Le Foll

Dans une lettre ouverte adressée au ministre, diffusée le 28 avril à la presse, la Coordination Rurale demande des clarifications sur la mise en oeuvre de la réforme de la PAC dans le secteur viande bovine.

Le syndicat regrette que sa demande de rendez-vous avec les responsables de sa section de la viande soit restée sans réponse et souhaite revenir sur plusieurs points, au premier rang desquels figure "le maintien de la PMTVA qui se traduit en réalité par une baisse de son budget, et le montant unitaire de la PMTVA de 200 € qui ne sera tenable que pour une faible partie du cheptel."

 

La CR évoque ensuite "l'augmentation de l'ICHN qui est permise par sa fusion avec la PHAE : In fine, les bénéficiaires des deux systèmes seront perdants."

 

La mise en place d'un plan de modernisation est aussi abordée : "Compte-tenu du niveau du revenu des éleveurs, et des nombreuses ombres sur leurs revenus futurs, il va leur être très difficile d'investir. Quel sera alors l'impact de ce nouveau PMBE ?"


Et concernant le soutien à l'engraissement, pour la Coordination Rurale, cette aide "n'est finalement accordée qu'à 25 animaux contractualisés et abattus en France. Avez-vous pris le temps de calculer l'impact de cette somme sur le prix de vente de l'ensemble de la production d'une exploitation engraissant 70 taurillons par exemple ? Et nous jugeons inacceptable de la limiter aux animaux abattus en France. S'agit-il d'un soutien aux engraisseurs ou aux abattoirs ? Cette dernière hypothèse semble la plus réaliste."


La Coordination Rurale attire également l'attention du ministre sur les seuils et planchers qui assortissent chaque aide, la reconnaissance de l'ensemble des actifs agricoles.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les systèmes les plus rémunérateurs ont joué systématiquement sur une part suffisante de céréales autoconsommées (>50 % des concentrés consommés de l’atelier), sur une bonne gestion du poste mécanisation, une productivité des UGB correcte et une productivité de la main-d’œuvre satisfaisante. © C. Delisle
Systèmes d'élevage bovins viande, quelle rentabilité ?
Un traitement statistique des coûts de production, collectés sur trois ans dans les Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, a permis…
jeunes bovins ration pommes de terre
Des pommes de terre à saisir pour nourrir le troupeau allaitant
Des disponibilités importantes de tubercules se présentent cette année pour l'alimentation animale. Daniel Platel de la chambre d…
Cinq alternatives à la paille pour la litière des bovins viande
Les disponibilités en paille s'annoncent moins importantes et plus précoces pour la campagne 2020. Différentes possibilités…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement « caniculo-compatible »
Pour conforter une installation, le Gaec Civade dans le Cher a investi dans un bâtiment d’engraissement. Entièrement réalisé en…
rayon viande bovine bio grande distribution Leclerc
La viande bovine bio ignore la crise
L’agriculture biologique continue d’avoir le vent en poupe. Elle semble même surfer sur la vague à la faveur des critiques sur…
Le concours national Charolais adultes reporté, le concours des veaux aménagé
Le conseil d’administration du Herd Book Charolais réuni le 25 juin a décidé de reporter le concours national des adultes à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande