Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Elevage Bovin
Les protéagineux ont la valeur d´un concentré


Bien que leur intérêt économique soit actuellement limité, les protéagineux (pois, féverole, lupin) n´en constituent pas moins une alternative intéressante aux aliments à base de céréales et tourteau de soja, notamment pour les éleveurs soucieux d´une parfaite traçabilité. Sur le plan technique, divers essais ont montré qu´ils sont bien acceptés par les animaux et que les performances sont aussi bonnes qu´avec le tourteau de soja. Les veaux d´élevage valorisent parfaitement les graines entières pendant la période d´allaitement et de post-sevrage.
La fabrique d´aliment à la ferme avec le silo toile ©jaune pour la conservation du maïs grain humide par la technique d´inertage. ©B. Griffoul

Les protéagineux bien adaptés à l´engraissement
La valeur énergétique des protéagineux est proche de celle des céréales et leur teneur en matières azotées totales (MAT) est intermédiaire entre céréales et tourteau de soja : 20 à 25 % pour le pois et la féverole, 35 % pour le lupin. Pour remplacer un kilo de tourteau de soja, il faut 2,8 kg de pois ou féverole. Mais, en revanche, cela permet de réduire la céréale, voire de la supprimer. Un kilo de pois ou féverole est équivalent à 0,35 kg de tourteau de soja plus 0,65 kg de céréale. Un kilo de lupin a la valeur de 0,55 kg de tourteau de soja plus 0,45 kg de céréale. A signaler encore, que la paille de pois a la valeur d´un foin de qualité moyenne.
Le pois et la féverole doivent être broyés grossièrement ou aplatis, mais pas trop finement pour limiter la dégradation des protéines dans la panse ou les risques d´acidose lorsqu´on distribue des quantités importantes. Par contre, le lupin peut être donné entier mais il est préférable de le broyer grossièrement. L´introduction de protéagineux dans une ration augmente la part de concentrés. Pour éviter les acidoses, il est important de réaliser des transitions longues (sur 4 à 5 semaines) ; avec des régimes à base d´ensilage de maïs ou de céréales, ne pas oublier non plus de distribuer des fourrages grossiers. Si les concentrés ne sont pas mélangés avec le fourrage, il faut étaler leur distribution dans la journée.
Le soja graines entières est d´utilisation récente. Un essai a montré qu´il permet de bonnes performances d´engraissement. Toutefois, il est très déséquilibré entre les PDIN (228 g/kg de MS) et les PDIE (86 g/kg de MS) et il est très riche en matières grasses. Il ne faut pas incorporer plus de 500 g dans la ration.
(1) D´après l´Institut de l´élevage et les Chambres d´agriculture de Midi-Pyrénées.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Bovins Viande.

Vous aimerez aussi

Vignette
Starcover, nouvelle technologie de stimulation pour les semences de maïs

En collaboration avec Solvay et Lallemand, le semencier propose pour les semis 2019 une nouvelle technologie de…

Vignette
Le mûrier blanc : une ressource fourragère à fort potentiel
Valeur alimentaire et rendement placent cette essence sur la même ligne que la luzerne sur le plan de l’intérêt fourrager. Les…
Vignette
[VIDEO] Salers : un premier taureau sans cornes présent à Paris
Renaud Le Morvan, installé en Corrèze, a participé au concours de la race Salers du Salon de l'agriculture de Paris.…
Vignette
De la difficulté d'engraisser tous les mâles bio
Le nombre de cheptels et la demande en viande bio sont en progression. Mais en allaitant, le potentiel est sous-utilisé. Il…
Vignette
Ne pas négliger la fertilisation des prairies
Pour maximiser la pousse de l’herbe et entretenir la fertilité des sols, il est important de bien raisonner la fertilisation des…
Vignette
Caussade Semences présente le soja Wendy PZO

Caussade Semences présente également le soja Wendy PZO,  de précocité groupe 1. "Il s’agit d’une plante haute, dotée…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande