Aller au contenu principal

Génétique
Les premiers Salers sans cornes français

Les éleveurs adhérents au GIE Polled excellence Salers exposaient pour la première fois, lors du dernier Simagena, les résultats de leur travail de sélection visant à introduire le gène sans cornes sur des animaux salers français.

Né le 15 juin à l'EARLde la Croix Mahieux (76), Hari poll est l'un des tous premiers produit de Joker.
Né le 15 juin à l'EARLde la Croix Mahieux (76), Hari poll est l'un des tous premiers produit de Joker.
© F. Alteroche
Quelques veaux de l’année issus d’IA et un jeune taureau d’1 an issu de génétique canadienne né de transplantation embryonnaire ont été présentés par les éleveurs adhérents au GIE Polled. Ces 28 élevages salers répartis sur l’ensemble du territoire français ont démarré le travail de sélection afin d’introduire le gène sans cornes en 2010.

Rien n’est encore totalement gagné, mais les premiers résultats sont encourageants. La plupart de ces éleveurs s’avouaient pour l’instant satisfaits par les premiers produits de Joker, un taureau homozygote pour le caractère sans cornes. Cet animal inscrit au livre généalogique de la race Salers britannique a été acheté en Grande-Bretagne il y a deux ans. Depuis, ses paillettes sont à la disposition des seuls adhérents de ce GIE et Joker est en parallèle utilisé en monte naturelle par roulement dans ces mêmes élevages.

« Pour la campagne de vêlages qui s’achève, il y aura environ 150 fils et filles de Joker nés sur nos exploitations, certainement beaucoup plus pour les vêlages à venir », expliquait Lionel Monier, éleveur dans le Cantal et fervent défenseur de ce projet. Conformément aux lois de l’hérédité pour un homozygote, tous les produits de Joker naissent sans cornes et le resteront une fois adultes avec en plus de cette caractéristique, une morphologie intéressante et un caractère placide, du moins pour l’instant.

Diversifier la gamme des origines disponibles


Dans un premier temps, les adhérents de ce GIE n’ont pas prévu de diffuser ces animaux en dehors de leurs élevages. Ils entendent continuer à travailler avec leurs meilleures souches d’animaux cornus en les accouplant aux animaux sans cornes qu’ils ont à leur disposition. « Parallèlement aux paillettes de Joker et à ses premiers veaux, nous avons cinq jeunes taureaux de 15 mois nés dans nos élevages. Ils sont issus d’embryons canadiens de deux familles différentes. À partir de tous ces animaux, nous allons travailler en nous concertant pour introduire ce gène sur nos troupeaux tout en diversifiant les souches sur lesquelles ces animaux seront utilisés. »

Il s’agit d’accroître la variabilité génétique, tout en confortant la présence de ce gène dans ces 28 élevages. « Toujours dans cet objectif de diversifier la gamme des origines disponibles, nous avons récemment acheté en Suisse un taureau de 6 ans porteur de ces mêmes caractéristiques et homozygote comme Joker pour le caractère sans cornes. Il est inscrit au livre généalogique Salers Suisse, mais issu de croisement d’absorp- tion.»
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Olivier Mevel "Le monde agricole n’a pas à supporter le train de vie du distributeur"
Olivier Mevel : "Le monde agricole n’a pas à supporter le train de vie du distributeur"
Maître de conférences à l’université de Brest, Olivier Mevel n’est pas tendre avec le travail mené par l’observatoire de la…
Julien Denormandie sommet de l'elevage
FNB : "Un contrat écrit obligatoire pour toutes les catégories de bovins d'ici fin 2022"
Selon un communiqué de la FNB, Julien Denormandie a annoncé lors de sa visite au Sommet de l'Elevage qu'au 1er janvier 2022,…
vaches blondes au pâturage
[PAC 2023] Ce que l’on sait de l’aide couplée bovine pour les troupeaux allaitants
L’Institut de l’Elevage a présenté lors d’une conférence au Sommet de l’Elevage les informations disponibles sur la future aide…
Déchargement de broutards français dans un atelier italien - En Italie, la conjoncture actuelle est favorable avec des niveaux de prix nettement plus élevés que ce qui est habituellement pratiqué à cette période de l’année.
Trop peu valorisés, les broutards sont moins nombreux
Le prix du maigre a gagné quelques centimes en fin d’été mais ne progresse pas dans les mêmes proportions que les femelles finies…
Le parc d’attente est un demi-cercle à barrière poussante sécurisée permettant au choix d’orienter les animaux vers un parc, vers le quai de chargement ou vers l’entrée du couloir de contention. Le sol est un béton strié et il a été coulée après avoir bien vérifié que tout fonctionnait. Il est couvert d'un peu de sciure pour ne pas glisser.
[Contention des bovins] Une installation faite maison de haut niveau
Depuis dix ans, le Gaec des Reclous est équipé d’une belle installation associant bois et métal, complétée par un quai de…
Or rouge cv plainemaison Record
Des records battus pour la vente aux enchères des journées limousines Or Rouge de Plainemaison
Les journées limousines Or Rouge organisées l'entreprise Beauvallet- CV.Plainemaison du 15 au 18 octobre 2021 se sont soldées par…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande