Aller au contenu principal

Bovins Viande : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière viande bovine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches al

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

SÉLECTION Bovin Viande
Les « poids lourds » remis en question

La maîtrise des poids de carcasse est évoquée à plusieurs reprises dans le rapport. Il y est rappelé que les animaux lourds traditionnellement produits à partir des races à viande sont d´abord bien valorisés par la boucherie artisanale.


Mais seulement 18 % des achats de viande bovine ont lieu en boucherie contre 73 % dans la grande distribution. Et cette dernière est de plus en plus tentée de sous-traiter les opérations de découpe-conditionnement à des ateliers industriels extérieurs. Or ces derniers « recherchent de préférence des carcasses de poids modéré (environ 350 kg) et homogènes, dont ils tirent plus facilement des portions individuelles. » Aussi, face à ce constat sévère pour plusieurs de nos races à viande, les auteurs du rapport expliquent : « Il semble souhaitable de repenser des schémas de sélection orientés depuis plusieurs dizaines d´années vers la recherche d´animaux de grand format. Il nous paraît préférable d´orienter plutôt la sélection vers la maturité précoce des viandes, permettant de valoriser des animaux plus jeunes et plus légers. »
Avec un peu plus d´un million de têtes chaque année, la France est de loin le premier fournisseur d´animaux maigres de l´Italie (350 000 têtes). Depuis la seconde crise de l´ESB, la mise en place de cahiers des charges dans la grande distribution renforce les exigences des acheteurs italiens, même s´ils reconnaissent volontiers toute la qualité du maigre français.
L´Inra et deux ministères de tutelle ont récemment créé un groupement scientifique pour la génomique animale.
L e mercredi 12 décembre a eu lieu, entre les ministres de l´Agriculture, de la Recherche et le président de l´Inra (Institut national de la recherche agronomique), la signature du contrat d´objectifs à 5 ans. Un événement qui a permis de confirmer la création d´un groupement scientifique pour la génomique (recherche génétique) animale. Son nom : Agena. L´équivalent de Génoplante qui existe déjà pour la génomique végétale.
Agena démarrera début 2002. Il mobilisera 140 équivalents temps plein au sein de l´Inra auxquels s´ajouteront des chercheurs du CNRS et du Cirad. Ce groupement d´intérêt scientifique, établi en collaboration avec la profession agricole concerne les filières bovines (lait et viande) et la filière truite. Il va intégrer à brève échéance la volaille et le porc.
L´esprit de Génoplante et demain d´Agena est de créer une dynamique de recherche suffisante dans le domaine de la génomique pour peser au niveau international et concurrencer les Américains.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« Je suis un passionné », reconnaît bien volontiers Alban Grandidier. Le troupeau, certes de dimension modeste n’en est pas moins conduit aux petits oignons.  © F. d'Alteroche
« La luzerne est bénéfique pour mes Limousines et pour ma rotation »
La luzerne est devenue incontournable chez Alban Grandidier. Elle a conforté l’autonomie protéique de l’exploitation et apporté…
Les réglages de l’épandeur facilités par les applis
Machinisme
Avec la création permanente de nouvelles formulations d’engrais, le recours à une application sur smartphone permet de profiter…
logo médaille or concours général agricole
[Salon de l'agriculture 2020] Le Concours général agricole a 150 ans
Les concours de reproducteurs des races allaitantes se répartissent sur la durée du Salon de l'agriculture, du 22 février au 1er…
L’outil est disponible à l’adresse suivante : idele.fr/decibov/ © Idele
Décibov simule la faisabilité d’un projet
Ce logiciel de simulation apporte un premier niveau de réponse quant à la faisabilité d’un projet de mise en place d’un atelier…
Limousin junior a la particularité d’être la seule démarche label rouge permettant de valoriser des taurillons de race allaitante.  © F. d'Alteroche
L’objectif ambitieux de 40 % de label rouge à échéance 2023
Le plan de filière défini par Interbev dans le cadre des Égalim ambitionne de faire passer à 40 % l’offre de viande bovine…
Mathieu Fromaget. "Les Charolaises passent l’hiver au foin de prairies naturelles et une autre source de stock est recherchée pour sécuriser le système." © S. Bourgeois
« Le sorgho ne convient pas dans notre système »
Avec 30 hectares de prairies naturelles et le reste de la SAU en cultures de vente, le sorgho est semé trop tard pour réussir à l…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande