Aller au contenu principal
Font Size

Les myiases à Wolfarthia magnifica gagnent du terrain

La zone de vigilance concernée par la mouche carnassière Wolfarthia magnifica s'étend désormais sur plusieurs départements en régions Nouvelle-Aquitaine et Centre-Val de Loire. Les ovins sont les principales cibles mais les bovins sont aussi concernés.

Wohlfahrtia magnifica est une mouche carnassière qui, avant 2012, ne sévissait en France qu’au-delà de 800 mètres d’altitude, dans les Pyrénées notamment depuis plus d'une vingtaine d’années.
© Alliance Pastorale

« La zone estimée comme étant atteinte a fortement évolué depuis l’arrivée de la myiase en zone limousine en 2012. Initialement il y avait quelques communes atteintes, et à ce jour plusieurs départements de deux régions sont atteints » informe Emmanuel Garin, vétérinaire épidémiologiste de GDS France.

 

Zone concernée par la nouvelle forme de Wohlfahrtia en 2019

carte zone Wolfarthia magnifica 2019 _ GDS France

 

Cette maladie touche essentiellement les ovins, mais n’épargne pas les bovins. « Il est difficile de se prononcer à ce jour concernant le nombre de bovins atteints. Dans la majorité des cas, il semble qu’il s’agisse de cas sporadiques mais il y a aussi des cas où plusieurs animaux sont atteints. Et en particulier pour les troupeaux mixtes bovins-ovins » explique Emmanuel Garin.

Les recommandations pour la détection et la conduite à tenir face à cette maladie reprennent celles pour les ovins. « La chose la plus importante est la prévention des attaques de mouches, notamment la gestion des plaies du bouclage, du « gros nombril » et du prolapsus vaginal et utérin. »

 

Lire aussi :

Une mouche qui devient préoccupante

Prévenir et traiter la myiase à Wohlfahrtia magnifica

 

 

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

jeunes bovins ration pommes de terre
Des pommes de terre à saisir pour nourrir le troupeau allaitant
Des disponibilités importantes de tubercules se présentent cette année pour l'alimentation animale. Daniel Platel de la chambre d…
Cinq alternatives à la paille pour la litière des bovins viande
Les disponibilités en paille s'annoncent moins importantes et plus précoces pour la campagne 2020. Différentes possibilités…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement « caniculo-compatible »
Pour conforter une installation, le Gaec Civade dans le Cher a investi dans un bâtiment d’engraissement. Entièrement réalisé en…
rayon viande bovine bio grande distribution Leclerc
La viande bovine bio ignore la crise
L’agriculture biologique continue d’avoir le vent en poupe. Elle semble même surfer sur la vague à la faveur des critiques sur…
abattage à la ferme loire atlantique
L'AALVie lance un financement participatif pour son projet d'abattage à la ferme
L'association AALVie (abattage des animaux sur le lieu de vie) a dévoilé son projet lors d'une conférence de presse le 7 juillet…
Le concours national Charolais adultes reporté, le concours des veaux aménagé
Le conseil d’administration du Herd Book Charolais réuni le 25 juin a décidé de reporter le concours national des adultes à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande