Aller au contenu principal

Les flux commerciaux avec l'Algérie ont bien repris

Dans les bâtiments d'engraissement algériens, les taurillons sont très souvent finis à l'attache.
Dans les bâtiments d'engraissement algériens, les taurillons sont très souvent finis à l'attache.
© B. Griffoul

L'ouverture, début janvier, par l'Algérie du contingent tarifaire de 5000 tonnes à droits de douane nuls s'est déroulée dans des conditions plus sereines que l'an dernier. Quelque 9 900 bovins d'engraissement ont traversé la Méditerranée fin décembre, ainsi qu'un peu moins de 1800 génisses laitières et un petit millier de veaux sevrés. Le contingent a été dépassé, mais de façon moins importante que début 2014. La baisse des cours du pétrole ne semble pas devoir affecter le commerce des bovins pour les mois à venir. Selon Francis Jacquier (Sofrana), la principale difficulté pour les éleveurs algériens est la pénurie et la cherté des aliments du bétail, suite à la sévère sécheresse de l'an dernier, dans l'attente des prochaines récoltes. Certains recherchent des solutions pour importer des fourrages d'Espagne ou de France. « Nous leur proposons un aliment granulé composé de foin mélassé, à 220 euros la tonne rendu au port de Sète », explique Laurent Trémoulet, directeur de la Sepab, gestionnaire du parc à bestiaux. Des aliments taxés à hauteur de 40 % à l'arrivée !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Olivier Mevel "Le monde agricole n’a pas à supporter le train de vie du distributeur"
Olivier Mevel : "Le monde agricole n’a pas à supporter le train de vie du distributeur"
Maître de conférences à l’université de Brest, Olivier Mevel n’est pas tendre avec le travail mené par l’observatoire de la…
Julien Denormandie sommet de l'elevage
FNB : "Un contrat écrit obligatoire pour toutes les catégories de bovins d'ici fin 2022"
Selon un communiqué de la FNB, Julien Denormandie a annoncé lors de sa visite au Sommet de l'Elevage qu'au 1er janvier 2022,…
vaches blondes au pâturage
[PAC 2023] Ce que l’on sait de l’aide couplée bovine pour les troupeaux allaitants
L’Institut de l’Elevage a présenté lors d’une conférence au Sommet de l’Elevage les informations disponibles sur la future aide…
Déchargement de broutards français dans un atelier italien - En Italie, la conjoncture actuelle est favorable avec des niveaux de prix nettement plus élevés que ce qui est habituellement pratiqué à cette période de l’année.
Trop peu valorisés, les broutards sont moins nombreux
Le prix du maigre a gagné quelques centimes en fin d’été mais ne progresse pas dans les mêmes proportions que les femelles finies…
Le parc d’attente est un demi-cercle à barrière poussante sécurisée permettant au choix d’orienter les animaux vers un parc, vers le quai de chargement ou vers l’entrée du couloir de contention. Le sol est un béton strié et il a été coulée après avoir bien vérifié que tout fonctionnait. Il est couvert d'un peu de sciure pour ne pas glisser.
[Contention des bovins] Une installation faite maison de haut niveau
Depuis dix ans, le Gaec des Reclous est équipé d’une belle installation associant bois et métal, complétée par un quai de…
Or rouge cv plainemaison Record
Des records battus pour la vente aux enchères des journées limousines Or Rouge de Plainemaison
Les journées limousines Or Rouge organisées l'entreprise Beauvallet- CV.Plainemaison du 15 au 18 octobre 2021 se sont soldées par…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande