Aller au contenu principal

Les exportations agroalimentaires de l’Irlande en forte augmentation

Troupeau bovin irlandais.
Troupeau bovin irlandais.
© Cyrielle Delisle

Les exportations agroalimentaires de l’Irlande frôlent les 10 milliards d’euros en 2013, pour la première fois, soit une hausse de 40 % de la valeur des exportations depuis 2009 et de 9 %
par rapport à 2012 (chiffres publiés par Bord Bia*).
Les secteurs des produits laitiers et ingrédients (3 milliards d’euros), du bétail et de la viande (3,3 milliards d’euros) et des plats préparés (1,65 milliard d’euros) réalisent les plus fortes performances. La valeur des exportations bovines a augmenté de près de 10 % reflétant une augmentation de la production de 5 % ainsi qu’une hausse des prix moyens de 4 %. Parconséquent, les exportations sont estimées à environ 2,1 milliards d’euros.


Et une nouvelle campagne Origin green promeut le pays


« Grâce à une demande grandissante provenant de marchés internationaux (Asie, Russie, Chine), il ne fait guère de doute que l’objectif de 12 milliards d’euros générés par l’export, fixé par le plan de relance Food Harvest 2020, se profile sans problème », note Simon Coveney, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Pêche.
Le Royaume-Uni reste en 2013, la destination la plus importante pour les exportations agroalimentaires irlandaises, suivi par la France dont le bœuf est le deuxième marché après celui de l’agneau et des produits de la mer. D’autre part, Bord Bia a le projet d’investir presque 3,5 millions d’euros au cours de l’année dans une nouvelle campagne de marketing ciblée, sous la bannière Origin green pour promouvoir l’Irlande en tant que source de produits agroalimentaires durables de classe mondiale. Le programme de développement durable Origin green compte maintenant 37 000 exploitations et plus de 290 entreprises, soit 85 % des exportations agroalimentaires de l’Irlande.


* Le Bord Bia ou Irish Food Board, est l’organisme irlandais qui assure la promotion de l’ensemble des produits agroalimentaires irlandais.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Le bâtiment est en bois avec une ventilation naturelle, une bonne ambiance à l’intérieur et des écarts de température diurne-nocturne atténués par la toiture en panneaux « sandwich » de 4 centimètres d’épaisseur. © F. d'Alteroche
Une stabulation sur caillebotis double usage pour les vaches allaitantes
Dans le Cantal, la nécessité d’accroître les capacités de stockage en lisier d’un bâtiment entravé a incité les associés du Gaec…
Les vaches ont très vite adopté les logettes et les cornadis suédois leur ont permis de sauver leurs cornes, sans dommages jusqu’à présent. © F. d'Alteroche
Des caillebotis pour les vaches, pour ne pas remettre en cause l’autonomie
Le Gaec d’Éole utilise à peine 12 tonnes de paille-hiver pour les seules cases à veaux et cases de vêlage d’une stabulation « …
 © M-H André
L’Argentine, cette usine à bœufs qui tourne au ralenti
Dans bon nombre d’élevages naisseurs argentins, le potentiel de production est loin d’être utilisé à 100 % de ses capacités. Une…
De la Stabiliser à la Redyblack, vers une nouvelle race bovins viande en France
Portée par l’association Bovinext, la RedyBlack est la première race bovine en création depuis des décennies à obtenir son…
Les poteaux métalliques ont permis de limiter l’emprise au sol et la charpente et les parois en bois contribuent à une bonne ambiance avec des devis comparatifs métal/bois qui étaient similaires. © F. d'Alteroche
Bâtiment sur caillebotis : associer l’économie en paille à son confort
Construite sur les pentes du Massif du Sancy, la stabulation du Gaec de Surain associe litière paillée et fosse sous caillebotis…
Pauline Garcia élève 130 Salers dans le Cantal. Elle propose des formations et des conseils sur le terrain ou en ligne (conseils à l’heure). © Etho-diversité
La conduite positive du bovin par Pauline Garcia
Pauline Garcia, éleveuse de 130 Salers dans le Cantal et comportementaliste animalière, applique sur le terrain des résultats de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande