Aller au contenu principal

Animaux trouvés morts
Les éleveurs participeront au financement du service public d´équarrissage

Un an après les éleveurs de porcs et de volailles, les éleveurs de ruminants vont aussi contribuer au financement du service public de l´équarrissage.


La décision a été officiellement annoncée par le représentant du ministre le 19 juillet, à l´issue d´une réunion de planification du financement du service public de l´équarrisage pour la période juillet 2007- juin 2008. L´état versera une subvention de 44 millions d´euros comme pour la période précédente, et les éleveurs de ruminants, après ceux de porcs et de volailles, devront désormais mettre la main à la poche. Les montants de la taxe d´abattage restent inchangés par rapport à juillet 2006 pour les ruminants.
La participation globale des éleveurs de ruminants est évaluée à 7,2 millions d´euros. La facture individuelle devrait s´établir à 32 euros par tonne.
Une participation modeste de chaque éleveur de bovins a été annoncée pour la période juillet 2007-juin 2008. ©©S. Bourgeois

Un tournant
« Les négociations sont loin d´être terminées. Nous voulons poursuivre le travail sur la transparence du système engagé avec les équarrisseurs et les pouvoirs publics », indique la FNSEA.
« Cette décision - qui marque un tournant important dans l´approche politique du SPE - ne va mobiliser qu´une participation modeste de chaque éleveur de bovins ce qui permet pourtant de juguler l´inflation des taux de la taxe d´abattage, commente le SNIV. Il faut néanmoins rappeler que les abattoirs continuent de financer à eux seuls 60 % du budget du SPE et que toute la filière doit être mobilisée pour réduire ce coût. »
La FNICGV pour sa part « salue l´engagement des éleveurs dans la gestion du SPE, ce qui marque leur volonté d´avancer sur ce dossier sensible et est de nature à permettre une évolution à terme de la gestion du SPE. »
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

 © Agricentre
Le teff grass, une nouvelle fourragère estivale
Eragrostis tef ou teff grass, graminée cultivée comme céréale secondaire en Afrique, arrive en France comme fourragère. Sa…
Le bâtiment est en bois avec une ventilation naturelle, une bonne ambiance à l’intérieur et des écarts de température diurne-nocturne atténués par la toiture en panneaux « sandwich » de 4 centimètres d’épaisseur. © F. d'Alteroche
Une stabulation sur caillebotis double usage pour les vaches allaitantes
Dans le Cantal, la nécessité d’accroître les capacités de stockage en lisier d’un bâtiment entravé a incité les associés du Gaec…
Les vaches ont très vite adopté les logettes et les cornadis suédois leur ont permis de sauver leurs cornes, sans dommages jusqu’à présent. © F. d'Alteroche
Des caillebotis pour les vaches, pour ne pas remettre en cause l’autonomie
Le Gaec d’Éole utilise à peine 12 tonnes de paille-hiver pour les seules cases à veaux et cases de vêlage d’une stabulation « …
 © M-H André
L’Argentine, cette usine à bœufs qui tourne au ralenti
Dans bon nombre d’élevages naisseurs argentins, le potentiel de production est loin d’être utilisé à 100 % de ses capacités. Une…
De la Stabiliser à la Redyblack, vers une nouvelle race bovins viande en France
Portée par l’association Bovinext, la RedyBlack est la première race bovine depuis des décennies à obtenir son agrément OS en…
Les poteaux métalliques ont permis de limiter l’emprise au sol et la charpente et les parois en bois contribuent à une bonne ambiance avec des devis comparatifs métal/bois qui étaient similaires. © F. d'Alteroche
Bâtiment sur caillebotis : associer l’économie en paille à son confort
Construite sur les pentes du Massif du Sancy, la stabulation du Gaec de Surain associe litière paillée et fosse sous caillebotis…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande