Aller au contenu principal

Animaux trouvés morts
Les éleveurs participeront au financement du service public d´équarrissage

Un an après les éleveurs de porcs et de volailles, les éleveurs de ruminants vont aussi contribuer au financement du service public de l´équarrissage.


La décision a été officiellement annoncée par le représentant du ministre le 19 juillet, à l´issue d´une réunion de planification du financement du service public de l´équarrisage pour la période juillet 2007- juin 2008. L´état versera une subvention de 44 millions d´euros comme pour la période précédente, et les éleveurs de ruminants, après ceux de porcs et de volailles, devront désormais mettre la main à la poche. Les montants de la taxe d´abattage restent inchangés par rapport à juillet 2006 pour les ruminants.
La participation globale des éleveurs de ruminants est évaluée à 7,2 millions d´euros. La facture individuelle devrait s´établir à 32 euros par tonne.
Une participation modeste de chaque éleveur de bovins a été annoncée pour la période juillet 2007-juin 2008. ©©S. Bourgeois

Un tournant
« Les négociations sont loin d´être terminées. Nous voulons poursuivre le travail sur la transparence du système engagé avec les équarrisseurs et les pouvoirs publics », indique la FNSEA.
« Cette décision - qui marque un tournant important dans l´approche politique du SPE - ne va mobiliser qu´une participation modeste de chaque éleveur de bovins ce qui permet pourtant de juguler l´inflation des taux de la taxe d´abattage, commente le SNIV. Il faut néanmoins rappeler que les abattoirs continuent de financer à eux seuls 60 % du budget du SPE et que toute la filière doit être mobilisée pour réduire ce coût. »
La FNICGV pour sa part « salue l´engagement des éleveurs dans la gestion du SPE, ce qui marque leur volonté d´avancer sur ce dossier sensible et est de nature à permettre une évolution à terme de la gestion du SPE. »
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Delphine et Françk Maguet, Gaec Maguet James à Cristot dans le Calvados.Ignoble P élève ses deux petites femelles et le petit mâle a été adopté par une autre vache.
« Notre charolaise de 8 ans nous a déjà donné treize veaux »
Delphine et Franck Maguet, du Gaec Maguet James à Cristot dans le Calvados, ont dans leur troupeau ce que l'on appelle une bonne…
Fortement contesté lors de leur édification durant l'hiver 2015, les deux stabulations de 180 m de long avaient été vandalisées avec des tags injurieux puis partiellement incendiées en décembre 2016.
Le centre d’engraissement de Saint Martial le Vieux repris par la société T’RHEA
Le centre d’engraissement collectif de Saint Martial le Vieux situé sur le plateau de Millevaches dans la Creuse a été repris par…
Un foin de faible valeur à volonté est-il idéal pour des vaches allaitantes gestantes ?
Peut-on tolérer un déficit protéique important, susceptible de perturber le fonctionnement du rumen, sur la fin de gestation des…
[Prospective] Un net recul du cheptel allaitant se profile à l’horizon 2030
Une étude prospective réalisée par l’Institut de l’élevage fait état d’un recul proche de 600 000 têtes pour le nombre de vaches…
La France produit moins de jeunes bovins mais en consomme davantage
La France produit moins de jeunes bovins mais en consomme davantage
Bien qu’essentielle au maintien des équilibres de production entre les différentes catégories de bovins, la production française…
Niveau record pour l'Ipampa viande bovine en septembre 2021
L'Ipampa viande bovine est l'indice des prix d'achat des moyens de production pour les producteurs de viande bovine. Il permet de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande