Aller au contenu principal

Les atouts de la race Aubrac ont su séduire des investisseurs tchèques

Une vente aux enchères était organisée à l’occasion du dernier concours national Aubrac. Elle va permettre à dix reproducteurs de cette race de partir rejoindre la République tchèque.

Les acheteurs étaient installés dans le grand ring mais pouvaient également faire monter les enchères depuis leur domicile sur internet.
© F. d'Alteroche

Organisée vendredi 8 octobre sur la scène du zénith d’Auvergne dans le cadre du concours national Aubrac couplé au Sommet de l’élevage, la dernière vente Prestige XVI conjointement organisée par la Sarl Nolorgues et KBS Genetic s’est soldée par un joli succès.

Elle a permis d’adjuger la totalité des 19 animaux proposés (7 génisses et 12 taureaux) à une moyenne de 5 921 €.  Des investisseurs Tchèques ont largement contribué à animer ces enchères en raflant 10 animaux à eux seuls. Deux autres animaux partent en Suisse et en Lituanie et sept restent en France.

Meilleure enchère à 9 600 €

L’animal le plus convoité a été un jeune taureau de 21 mois né chez Xavier Tardieu dans le Cantal, et qui restera d’ailleurs dans le Cantal après avoir été acheté 9 600 € en copropriété par deux élevages de ce même département. Cette vente aux enchères était organisée à la fois en ligne et en présentiel. Elle a donc offert la possibilité à des acquéreurs de suivre la vente à distance et d'enchérir en ligne.

Voir aussi : Visite virtuelle du Gaec Barriol à Cézens dans le Cantal
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Julien Denormandie sommet de l'elevage
FNB : "Un contrat écrit obligatoire pour toutes les catégories de bovins d'ici fin 2022"
Selon un communiqué de la FNB, Julien Denormandie a annoncé lors de sa visite au Sommet de l'Elevage qu'au 1er janvier 2022,…
Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine
Bruno Dufayet, Fédération nationale bovine : « Des signaux de marché au vert, les prix doivent sortir du rouge »
A quelques jours du Sommet de l’Elevage, le président de la Fédération nationale bovine estime que toutes les planètes sont…
Déchargement de broutards français dans un atelier italien - En Italie, la conjoncture actuelle est favorable avec des niveaux de prix nettement plus élevés que ce qui est habituellement pratiqué à cette période de l’année.
Trop peu valorisés, les broutards sont moins nombreux
Le prix du maigre a gagné quelques centimes en fin d’été mais ne progresse pas dans les mêmes proportions que les femelles finies…
Le parc d’attente est un demi-cercle à barrière poussante sécurisée permettant au choix d’orienter les animaux vers un parc, vers le quai de chargement ou vers l’entrée du couloir de contention. Le sol est un béton strié et il a été coulée après avoir bien vérifié que tout fonctionnait. Il est couvert d'un peu de sciure pour ne pas glisser.
[Contention des bovins] Une installation faite maison de haut niveau
Depuis dix ans, le Gaec des Reclous est équipé d’une belle installation associant bois et métal, complétée par un quai de…
vaches blondes au pâturage
[PAC 2023] Ce que l’on sait de l’aide couplée bovine pour les troupeaux allaitants
L’Institut de l’Elevage a présenté lors d’une conférence au Sommet de l’Elevage les informations disponibles sur la future aide…
Olivier Mevel "Le monde agricole n’a pas à supporter le train de vie du distributeur"
Olivier Mevel : "Le monde agricole n’a pas à supporter le train de vie du distributeur"
Maître de conférences à l’université de Brest, Olivier Mevel n’est pas tendre avec le travail mené par l’observatoire de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande