Aller au contenu principal
Font Size

Le salon de l’agriculture retrouve le hall 1

Sia 2014. Cette année encore, plus de 700 000 visiteurs sont attendus porte de Versailles avec une nouvelle fois la volonté de vulgariser le monde de l’élevage auprès des petits citadins.
Sia 2014. Cette année encore, plus de 700 000 visiteurs sont attendus porte de Versailles avec une nouvelle fois la volonté de vulgariser le monde de l’élevage auprès des petits citadins.
© Loran Dherines/SIA

La prochaine édition du Salon international de l’agriculture aura lieu du 21 février au premier mars. Parmi les faits marquants de cette 52 ° édition, il y aura une évolution dans l’agencement des surfaces d’exposition. « Une grande partie des animaux reviendra dans l’emblématique pavillon 1 » explique Jacques Goudeau son directeur. Rappelons que ce hall n’était plus utilisé depuis deux ans pour cette manifestation. Un retour à l’ancienne configuration qui devrait apporter davantage de confort tant pour les visiteurs, les exposants et … les animaux en permettant surtout de mieux mettre en avant ces derniers. Côté animaux justement, on retrouvera donc bovins, ovins, caprins et porcins dans le hall 1, les équins dans le 7.1, les canins dans le 5.3 et les volailles dans le 4.

Autre évolution la possibilité de réaliser une visite en « nocturne » est supprimée. Elle est remplacée par deux ouverture prolongées jusqu’à 20 h les mercredi et jeudi.

Rappelons que la vedette de l’affiche est cette année Filouse une vache flamande. Une race laitière qui totalise un peu plus de 2000 vaches détenues dans 65 élevages principalement dans le Nord Pas de Calais.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les systèmes les plus rémunérateurs ont joué systématiquement sur une part suffisante de céréales autoconsommées (>50 % des concentrés consommés de l’atelier), sur une bonne gestion du poste mécanisation, une productivité des UGB correcte et une productivité de la main-d’œuvre satisfaisante. © C. Delisle
Systèmes d'élevage bovins viande, quelle rentabilité ?
Un traitement statistique des coûts de production, collectés sur trois ans dans les Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, a permis…
jeunes bovins ration pommes de terre
Des pommes de terre à saisir pour nourrir le troupeau allaitant
Des disponibilités importantes de tubercules se présentent cette année pour l'alimentation animale. Daniel Platel de la chambre d…
Cinq alternatives à la paille pour la litière des bovins viande
Les disponibilités en paille s'annoncent moins importantes et plus précoces pour la campagne 2020. Différentes possibilités…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement « caniculo-compatible »
Pour conforter une installation, le Gaec Civade dans le Cher a investi dans un bâtiment d’engraissement. Entièrement réalisé en…
rayon viande bovine bio grande distribution Leclerc
La viande bovine bio ignore la crise
L’agriculture biologique continue d’avoir le vent en poupe. Elle semble même surfer sur la vague à la faveur des critiques sur…
Le concours national Charolais adultes reporté, le concours des veaux aménagé
Le conseil d’administration du Herd Book Charolais réuni le 25 juin a décidé de reporter le concours national des adultes à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande