Aller au contenu principal

La race Créole
« Le programme d´amélioration génétique démarre »

Les premiers taureaux devraient être évalués en 2007. Les qualités de la race créole pourraient à long terme lui permettre une expansion dans d´autres zones tropicales.


Comment mettez-vous en place le schéma d´amélioration génétique de la créole aujourd´hui ?
Serge Erhard - L´Upra fonctionne depuis trois ans. Nous avons commencé par recenser tous les animaux créoles et créer un livre généalogique. Puis nous avons travaillé à rendre possible l´insémination animale en race pure. Cette technique n´était pratiquée qu´en croisement, mais le troupeau expérimental de l´Inra a permis de constituer un stock de semences créoles. L´élevage est atomisé, les troupeaux ont en moyenne de 5 à 15 têtes et comme il y a peu de mâles de race pure, l´insémination est la voie à privilégier. Il a fallu mettre en place le protocole vétérinaire et le statut sanitaire des troupeaux. Les premières inséminations devraient être réalisées fin 2005. Nous allons aussi installer une station d´évaluation, ce qui est difficile dans notre contexte. Les premiers veaux qui y entreront seront parmi ceux à naître en 2006.
Comment faire pour développer le cheptel femelle de race pure ?
S. E. - Nous nous inspirons des actions menées il y a une vingtaine d´années par les races gasconne, salers et surtout aubrac, qui étaient alors dans la même problèmatique que notre race aujourd´hui. Nous pouvons compter aussi au jour le jour sur les conseils avisés des UPRa de ces races.
Nous travaillons à faire mieux connaître la race ici. C´est la mieux adaptée à la fois au climat et aux ressources de la Guadeloupe. Nous préconisons de conduire un troupeau de femelles de race pure et de pratiquer des croisements industriels, selon un schéma préétabli. C´est avec le Limousin que les résultats sont les plus intéressants. Nous avons aussi déposé un dossier pour demander le classement en race menacée de la Créole, ce qui permettrait de faire bénéficier les éleveurs d´une aide dans le cadre du CAD, et nous sollicitons le Conseil Général.
Quels sont les objectifs à long terme de l´UPRA ?
S. E. - Il existe une demande, dans différents pays d´Afrique de l`Ouest et à Madagascar, aux Comorres, aux Séchelles, et même plus près dans la Caraïbe, pour une race productive adaptée et surtout résistante aux maladies transmises par les tiques. Notre race sur ce point précis n´a pas vraiment de concurrente. Les Brahmans ont un niveau de résistance beaucoup plus faible que les Créoles. Les difficultés sont plutôt d´ordre organisationnelle - il n´y a pas encore de génétique disponible à la vente - et administratives, en particulier sanitaires, ce qui freinent les possibilités d´exportation.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les litières sont composées de paille mais également de plaquettes forestières issues de l’entretien des nombreuses haies présentes sur le parcellaire avec le choix récent d’en laisser « monter » quelque unes pour conforter la ressource en bois sur pied et s’adapter aux évolutions du climat avec davantage d’ombre en été. © F. d'Alteroche
"Un maximum de productivité par UTH et par UGB avec mon troupeau Charolais"
Bonne productivité numérique, mortalité maîtrisée, croissances de bon niveau, vêlage à deux ans de plus en plus fréquent… Tous…
Le cadran de Saint Yrieix en Haute-Vienne a fermé ses portes
Inauguré en décembre 2019, le marché au cadran de Saint-Yrieix-la-Perche a cessé ses activités depuis le 1er avril dernier.  
pâturage vaches allaitantes sécheresse
Semae : dix voies d’adaptation des systèmes fourragers au changement climatique

Dans un communiqué du 15 avril, Semae -…

Philippe Bosc. "L'association ray- grass hybride + trèfle violet est comme toutes les prairies et céréales mise en place en semis direct sans aucun travail du sol et ceci depuis 26 ans." © F. d'Alteroche
"Je sème mes prairies sous le couvert d'un méteil"
Des fourrages de qualité sont déterminants pour favoriser la fertilité et avoir des vêlages les plus groupés possible. Philippe…
Bernard Ducros. « Nous sommes à l’optimum pour la valorisation des bêtes. Notre prochain challenge va être de réduire les charges. » © B. Griffoul
Du veau d’Aveyron en autonomie complète
Dans le Tarn, Bernard Ducros élève seul 100 vaches en système veau d’Aveyron et du Ségala et produit la totalité de l’…
Des fiches pour réussir son bâtiment logettes en vaches allaitantes
Communes dans les élevages laitiers, les stabulations à logettes sont nettement moins fréquentes dans les systèmes allaitants. L’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande