Aller au contenu principal

« Le pack intro est un outil essentiel dans la gestion des reproducteurs »

Jean-Michel Desmons, éleveur d'aubracs en Aveyron, fait systématiquement tester les taureaux et les doublonnes qu'il lui arrive d'acheter avant leur arrivée chez lui.

Jean-Michel Desmons, éleveur à Saint Symphorien des Thénières dans l’Aveyron, de 75 mères Aubracs sur 108 hectares de SAU
Jean-Michel Desmons, éleveur à Saint Symphorien des Thénières dans l’Aveyron, de 75 mères Aubracs sur 108 hectares de SAU
© DR

« Il est essentiel de connaître l’état sanitaire de son troupeau. C’est un point sur lequel je suis très vigilant. C’est pourquoi, lorsque j’acquiers des mâles reproducteurs, je prête une attention particulière à ne pas acheter une éventuelle maladie.

Aussi, depuis que le GDS de l’Aveyron propose le kit à l’introduction, je l’utilise pour les taureaux reproducteurs et pour les doublonnes qu’il m’arrive parfois d’acheter. Je n’hésite pas à en faire la promotion auprès d’acquéreurs de mes bêtes.

Ce kit a l’avantage de couvrir les principales maladies les plus handicapantes pour un élevage. Dans le département, on dispose d’une dérogation entre éleveurs qualifiés IBR. La prise de sang est donc effectuée chez le vendeur. À l’arrivée des résultats, l’animal peut ainsi directement rejoindre le cheptel. 

Je restreins également au minimum les visites dans le bâtiment. Les prophylaxies sont réalisées avant l’entrée en bâtiment, les veaux malades sont emmenés chez le vétérinaire… La biosécurité c’est avant tout une histoire de bon sens. C’est un cumul de petites choses à mettre en place pour minimiser les risques et qui n’ont pas un coût élevé."

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
Alexandra, Jean-Pierre et leur fils Florian Lannez travaillent en Gaec avec 95 vaches sur 140 ha. Ils sont confrontés aux…
De combien augmente le coût de production de la viande bovine avec la flambée des charges ?
L’Institut de l’Elevage a simulé l’impact de la flambée des charges sur le coût de production du kilo de viande bovine.
Fin de la rétention des jeunes bovins
Depuis fin mars, les sorties de jeunes bovins de type viande sont plus importantes. Elles correspondent à un décalage des ventes…
Alexis Thibault, Gaec de la Vallée des Blondes, 250 mères Blondes d’Aquitaine naisseur-engraisseur, 3 associés, à Le Busseau, dans les Deux-Sèvres
[Bioscurité] « J’utilise une cloche pour protéger les cadavres de bovins adultes»
Alexis Thibault du Gaec de la vallée des blondes dans les Deux-Sèvres a acheté une cloche à cadavres de grande dimension, qui…
Des salers abreuvées avec l’eau collectée des toitures
Des salers abreuvées avec l’eau collectée des toitures
De la toiture à l’abreuvoir, Thierry Champeix récupère, filtre, stocke puis redistribue la pluie qui tombe sur une partie de ses…
Thierry Morin éleveur en bio à Machecoul-Saint-Même en Loire-Atlantique.
« Nous démarrons un programme de relance de la race bleue de Bazougers »
Thierry Morin et Grégory Laguille sont éleveurs laitiers et allaitants en bio à Machecoul-Saint-Même en Loire-Atlantique.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande