Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Race charolaise
Le gène sans cornes est un gène dominant

Le programme génétique «  sans cornes  » a donné naissance aux premiers taureaux charolais non cornus. Mais comment se transmet ce gène ?


Afin de bien comprendre comment se transmet le gène sans cornes, il importe de se remettre en tête quelques notions de reproduction. Chez les bovins comme pour tous les êtres vivants, le patrimoine génétique est stocké sous forme de chromosomes, eux-mêmes distribués par paires : un exemplaire est transmis par le père et l´autre provient de la mère. Les gènes sont des fragments de chromosomes qui contrôlent une fonction spécifique, par exemple la présence ou l´absence de cornes.

Pour nos Charolais, le gène sans cornes est présent sous deux formes, l´une active qui va s´illustrer par l´absence de cornes (que nous noterons par convention SC) et une inactive qui va se traduire par la présence de cornes (notée par convention sc). Du fait du regroupement par paire de chacun des chromosomes, chaque gène sera présent en deux exemplaires chez un même animal. Les animaux peuvent donc avoir les copies d´une même forme du gène. Ils seront alors SC/SC ou sc/sc et seront dits homozygotes pour ce caractère. Mais ils pourront aussi avoir des copies différentes pour ce gène. Ils seront alors SC/sc et seront dits hétérozygotes. Or, le gène sans cornes est un gène dit dominant. Les animaux homozygotes SC/SC et les hétérozygotes SC/sc vont donc naître sans cornes. Seuls les sc/sc seront cornus.

Plusieurs cas de figure possibles
Plusieurs cas de figure sont envisageables si l´on procède ensuite au croisement entre eux d´animaux cornus ou non cornus.
- Si l´on croise des animaux SC/SC (homozygotes sans cornes) avec des animaux sc/sc (homozygotes cornus) tous les veaux qui en résulteront seront SC/sc et seront donc hétérozygotes sans cornes.
- Si l´on croise entre eux des animaux hétérozygotes SC/sc on obtiendra statistiquement un quart d´animaux SC/SC (homozygotes sans cornes), un quart d´animaux sc/sc (homozygotes cornus) et une moitié d´animaux (SC/sc) (hétérozygotes sans cornes).
- Si l´on croise des animaux hétérozygotes sans cornes (SC/sc) avec des homozygotes cornus (sc/sc), la moitié d´entre eux seront des animaux SC/sc (hétérozygotes sans cornes) et l´autre moitié sera normalement cornue car sc/sc.
C´est pour cette raison que pour procréer à coup sûr des bovins sans cornes, il convient d´utiliser un taureau homozygote sans cornes. Mais si ensuite l´on utilise pour la reproduction les fils sans cornes de ce même taureau eux-mêmes nés de vaches normalement cornues, on obtiendra seulement une moitié de veaux sans cornes si ces taureaux de seconde génération sont utilisés sur des vaches normalement cornues.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Bovins Viande.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande